Le nombre de touristes en baisse au Cameroun

Selon le ministère du Tourisme et des Loisirs (Mintoul), de 950 000 touristes en 2013, le pays enregistre autour de 900 000 en 2015. Une régression due en partie à l’insécurité dans l’Extrême-Nord

L’insécurité dans la région de l’Extrême-nord du Cameroun, causée par les attaques des terroristes nigérians de Boko Haram, a un impact sur l’activité touristique au Cameroun, avec la chute du nombre de touristes.

Selon le ministère du Tourisme et des Loisirs (Mintoul), de 950 000 touristes en 2013, l’on est retombé à 912 000 touristes en 2014, la tendance étant à une stabilité autour de 900 000 touristes en 2015.

Pourtant, depuis 2010, date à laquelle le Cameroun est devenu destination touristique en dépassant le cap de 500 000 touristes par an selon une classification de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), le nombre touristes était grandissant.

 

Le Cameroun veut atteindre le nombre de 7 millions de touristes par an.

Il s’agit là, de la conséquence directe de la situation sécuritaire dans l’Extrême-nord du Cameroun, les grands sites touristiques à l’instar du parc de Waza dans cette partie du pays ayant connu une chute drastique de touristes, nonobstant le renforcement des mesures de sécurité.

D’après le Document de stratégie pour la croissance et l’emploi (DSCE), le Cameroun se propose d’atteindre le nombre de 7 millions de touristes par an, dont 6 millions de touristes internes, et 1 million de touristes étrangers.