Le Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle apprécie les efforts consentis par la société forestière Fipcam dans sa lutte contre le chômage au Cameroun

La société citoyenne Fipcam (Fabrique Camerounaise de Parquet) basée à Mfou, zone périphérique de Yaoundé et qui emploie de nos jours plus de 750 camerounais  a reçu le mercredi 07 septembre 2016, les encouragements de M. Jacques Perevet, Ministre de l’emploi et de la Formation Professionnelle suite à une visite de travail riche en rebondissement effectuée sur son site de Mfou.

Dans un strict respect du planning de visite annoncé, c’est à 9h précises que Monsieur le Ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle fait son entrée au sein de la société Fipcam, accompagné par une forte délégation, tous suivis par une pléthore de journalistes venus nombreux apprécier l’événement. Il est chaleureusement accueilli à son arrivée par le représentant légal de la société au Cameroun en la personne de Monsieur MULLER Stéphane, en sa qualité d’Administrateur Général Adjoint de l’entreprise, et de tout son staff managérial. Avant la visite proprement dite de l’entreprise Fipcam, a eu lieu une remarquable exécution de l’hymne national dans son intégralité, devant le drapeau Camerounais fièrement hissé en signe du respect permanent des emblèmes nationaux.

La visite guidée par M. Muller Stéphane et tout le staff managérial de la Fipcam, a permis de passer en revue

la grande scierie et sa scie de tête, la salle d’affûtage, la menuiserie, la zone de récupération des bois, les séchoirs, la chaudière, le garage, la cantine des travailleurs …etc, avec une appréciation permanente des conditions de travail décentes auxquelles sont soumis les employés de l’entreprise, visiblement dotés pour la plupart des équipements de protection individuelle adaptés à leur poste de travail. Le Ministre Perevet n’a pas manqué pendant la visite de poser des questions pour bien comprendre le processus et la chaine d’approvisionnement des bois dont la production s’effectue dans les Unités Forestières d’Aménagement,  et Monsieur Muller Stéphane a su donner à chaque fois des réponses claires et édifiantes.
Une séance de travail entre le Ministre Zacharie Perevet et la société Fipcam ont permis de faire un point global et une présentation de la société et de ses autres sites de Mbalmayo, de l’Est et du Sud.
Il a été rappelé tout d’abord que créée au Cameroun en 2001, la société FIPCAM est le fruit d’une expérience ivoirienne trentenaire et d’un savoir faire familial remontant à 1929. Ses futurs projets d’investissements tournent autour de la création de plusieurs autres emplois via la mise sur pied d’une chaine de seconde transformation. Pour la société Fipcam les volets « formation et renforcement des capacités» sont de rigueur ceci pour  parfaire, compléter et garder à niveau les connaissances du personnel. la « camerounisation » des cadres est effective, de même que le renforcement du dialogue social.

Un point important a été souligné pendant ces échanges ; malgré la grande crise financière mondiale qui a frappé le secteur forestier et qui n’a pas épargné la société FIPCAM les pouvoirs publics ont fait la remarque que cette entreprise, s’est toujours efforcée de respecter ses engagements vis-à-vis des travailleurs en leur  attribuant et en leur payant régulièrement des salaires au dessus de la grille salariale en vigueur avec des avantages et primes accordés aux plus méritants ; tout le personnel de cette entreprise est immatriculé à la CNPS ; mais surtout, toutes les charges patronales et impôts sont régulièrement payés, ce qui signifie en clair que la société Fipcam participe véritablement aux recettes de l’Etat et à l’édification d’un Cameroun émergent à l’horizon 2035 tel que prôné par son Excellence M. Paul BIYA, Président de la République du Cameroun.
Le ministre Zacharie Perevet a salué la magnanimité de cette entreprise et son impulsion dans le fonctionnement du Fonds national de l’emploi et des mairies, dans les domaines de l’emploi et de la formation professionnelle, et l’a encouragé pour les efforts fournis jusqu’ici, tout en l’exhortant à ne pas s’arrêter en si bon chemin en terme de transfert de compétence aux nationaux.
Ainsi la descente du Ministre Zacharie Perevet sur les lieux  et ses encouragements ont davantage galvanisé les efforts jusqu’ici consentis cette entreprise citoyenne dans la création des emplois et le transfert des technologies.
Une photo de famille a clôturé la visite, marquée par une satisfaction visible du Ministre Zacharie Perevet  engagé dans sa poursuite des actions de plaidoyer qu’il a personnellement entrepris auprès des opérateurs du secteur privé.