Le milliardaire camerounais Nana Bouba se lance dans la production des eaux minérales

Le marché des eaux minérales au Cameroun vient de s’enrichir d’un nouveau produit. Il s’agit de «Opur», une eau minérale produite par Nana Bouba Company (Nabco), entreprise contrôlée par le milliardaire camerounais Nana Bouba, jusqu’ici connue dans la production de boissons rafraîchissantes de la marque Vigo.

En plus de laisser penser que le marché des eaux minérales recèle encore des opportunités au Cameroun, l’arrivée de Nabco sur ce segment vient renforcer la bataille pour le contrôle de ce marché dans le pays. Une bataille dans laquelle la SEMC, filiale des Brasseries du Cameroun, qui domine ce marché depuis des décennies grâce à sa célèbre eau minérale «Source Tangui», a payé le plus lourd tribut jusqu’ici.

En effet, dès le retour de «Supermont», une eau minérale produite par le concurrent Source du pays (qui lança le premier des conditionnements de 10 litres), la SEMC a clôturé l’année 2012 avec un déficit de -50 millions de francs Cfa, lequel déficit s’est accentué en fin d’année 2013, pour se situer à -319 millions de francs Cfa.

Mais, en 2014, le leader du marché des eaux minérales au Cameroun, qui est aussi l’entreprise la moins performante sur le Douala Stock Exchange (Dsx), a pu renouer avec les bénéfices, en achevant l’exercice sur un résultat net de 261,9 millions de francs Cfa.