camernews-Mama-Abaka-maire-lagdo

Le Maire de Lagdo et 14 autres otages libérés après 16 mois de captivité

Le Maire de Lagdo et 14 autres otages libérés après 16 mois de captivité

L’un des otages aurait perdu la vie des suites de maladie selon les ex-otages.

Maire de Lagdo, Mama Abakaï, et les 15 autres otages camerounais qui étaient en détention en République Centrafricaine depuis le 19 mars 2015 viennent d’être libérés et seront au Cameroun dans les prochaines heures.

Les membres des familles des ex-otages qui sont à Lagdo ont confirmé la libération des leurs. «Notre grande sœur nous a appelés ce dimanche depuis Bangui pour nous annoncer qu’ils ont été libérés, mais qu’ils sont au camp de la MINUSCA (Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies en Centrafrique) en attendant leur rapatriement au Cameroun», informe la sœur cadette de l’un des ex-otages.

Les mots ont manqué à Mariam Abakaï pour exprimer ses sentiments suite à la libération de son père, Maire de Lagdo. «J’ai la joie de vous annoncer la libération de mon papa M. Mama Abakaï. Alhamdou lillah ! Je retrouve enfin mon vrai sourire», a-t-elle réagi ce dimanche quand la bonne nouvelle envahissait la ville de Lagdo.

Selon les autorités militaires contactées dans la Région de l’Est, les otages se sont échappés suite à une dispute entre deux groupes rebelles en Centrafricaine. «Il y a eu une dispute vendredi entre deux groupes rebelles parmi lesquels se trouvait le groupe qui détenait les otages de Lagdo. Les otages ont profité de la dispute pour s’enfuir vers Bangui. Une fois à Bangui, ils ont été récupérés par les forces de la MINUSCA», explique notre source.

À Garoua comme à Lagdo, où les otages sont vivement attendus, les autorités locales indiquent que l’un des otages aurait perdu la vie pendant sa détention des suites de maladie. «Au lieu de 16 personnes, nous allons accueillir 15. Les otages sont déjà entre les mains des forces de la MINUSCA en RCA, deux d’entre eux ont même déjà été reçus à Yaoundé. Quand toutes les modalités seront remplies, les otages regagneront Lagdo aussitôt» confie notre source.

Pour rappel, le Maire de Lagdo et quinze autres personnes de la même ville avaient été kidnappés vers Garoua-Boulaï le 19 mars 2015 alors qu’ils revenaient des funérailles à Bertoua. Leurs ravisseurs avaient demandé une rançon de 3 milliards FCFA et la libération d’Aboubakar Siddiki détenu à la DGRE (Direction Générale de la Recherche Extérieure) à Yaoundé. Ces ravisseurs dont les revendications n’avaient pas eu une suite favorable avaient alors décidé de garder leurs otages aussi longtemps que possible.

 

camernews-Mama-Abaka-maire-lagdo

camernews-Mama-Abaka-maire-lagdo