Le juge Wanki reste en poste

La récusation introduite par l’accusé Jean Marie Atangana Mebara dans lAffaire Albatros ‘n’a pas eu de suite favorable.

Le procès va continuer avec la même équipe : Richard Wanki comme président de la collégialité. Les magistrats Michel Onana et Zakyatou Alioum Hayatou comme membres. Ainsi en a décidé le Tribunal criminel spécial (TCS). Rejetant ainsi larequête de récusation introduite par l’accusé Jean Marie Atangana Mebara, ancien secrétaire général de la présidence de la République. Absent à l’audience du 20 juillet dernier, Richard Wanki a bel et bien présidé l’audience de mardi. A l’ouverture, le président de la collégialité a demandé  à l’accusé s’il avait été informé de la suite réservée à sa demande. L’accusé Jean Marie Atangana Mebara a acquiescé, sans commenter.

Au-delà de ce volet, l’audience d’hier a également été marquée par l’absence du conseil de Jean Marie Atangana Mebara. Me Alice Nkom n’a toujours pas été visible. Interrogé à ce sujet, l’ex-Sgpr a fait savoir que « dans sa lettre de constitution, son avocat avait indiqué qu’elle avait pris des engagements antérieurs qui la retiendrait hors du Cameroun jusqu’au 15 août ». L’accusé a ainsi sollicité un nouveau report d’audience. Demande accordée par la collégialité. La cause sera appelée le 17 août prochain au TCS.

L’ex-Sgpr est, en effet, poursuivi pour détournement de deniers publics, dans le cadre de l’acquisition manquée d’un avion pour les déplacements du chef de l’Etat. Il avait pour coaccusé Jérôme Mendouga, ancien ambassadeur de Cameroun aux Etats-Unis, aujourd’hui décédé.