camernews-fifinda

Le groupe Bocom va construire un complexe sidérurgique dans la localité de Fifinda

Le groupe Bocom va construire un complexe sidérurgique dans la localité de Fifinda

Les raisons de la création, en décembre 2014, de la Cameroon Steel Manufacturing Company par l’industriel camerounais Dieudonné Bougne, PDG de groupe Bocom (distribution des produits pétroliers, traitement des déchets industriels…), sont désormais connues. A la faveur d’une descente sur le terrain que vient d’effectuer le ministre des Mines dans la localité de Finfinda, le PDG de Bocom a révélé qu’il construira bientôt un complexe sidérurgique dans cette localité de la région du Sud-Cameroun.

Ce complexe, apprend-on, comprendra une mine, une unité d’enrichissement du fer ainsi qu’une cité pour les employés. Le groupe Bocom, qui pourrait ainsi devenir le tout premier investisseur à développer la mine industrielle au Cameroun, affirme vouloir exploiter le potentiel du gisement de fer localisé dans la localité d’Akom II, non loin de Fifinda, où la Cameroon Steel Manufacturing Company compte installer sa base.

S’il n’a pas révélé le montant de l’investissement qu’il projette à Fifinda, ainsi que ses partenaires, le PDG du groupe Bocom indique cependant que les bénéfices engrangés après la mise en œuvre de ce projet permettront de financer d’autres projets que peaufine actuellement son groupe.

Le fer d’Akom II pourrait devenir le tout premier à être exploité dans le pays, en attendant l’exploitation du gisement des Mamelles de Kribi (région du Sud) par la société chinoise Sinosteel ; du fer de Mbalam, dans la région de l’Est, par la société australienne Sundance Ressources ; ou encore du gisement de fer de Nkout, dans le Sud, par la société britannique IMIC.

 

camernews-fifinda

camernews-fifinda