Le gros cœur, le cœur gros

Le gros cœur, le cœur gros

Le gros cœur, le cœur gros,
nous en avons plus que l’autre.
Pieds et mains liés, la course vers les lots.
Nous y voilà tel des apôtres,
passer le relais, la vérité ou le ragot

Le challenge est présent,
l’envie est toujours grandissante,
l’enjeu aussi important,
l’adrénaline qui gravit la pente,
mais le risque n’en vaut la danse.

Pourquoi est-elle ainsi
le plus à la merci du si
le si précédent la partie
la partie qui ne connait de parcimonie
elle est toujours là cette envie

Pourquoi s’en contenter
ne plus avancer
oser malgré le comble
aller au risque de la tombe
Pourquoi s’en contenter

L’essentiel, le début de l’envie,
l’envie qui ne connait l’essentiel