Le fils d’un pasteur assassiné dans un bar au quartier Odza à Yaoundé

Le nommé Jessy Steven Ndongo Foumane, 24 ans, a été assassiné, le lundi 10 août 2015, par des hommes non encore identifiés dans un bar au lieu-dit « Borne 12 » au quartier Odza à Yaoundé.

Selon le journal « Le Jour » qui relaie dans son édition du jeudi 13 août l’information sur cet autre assassinat perpétré par des hommes sans foi ni loi dans la ville de Yaoundé, c’est le lendemain mardi aux environs de 2h du matin que le corps du jeune homme a été retrouvé devant son domicile situé dans le même quartier. Il a été transporté par la suite à Ebolowa, capitale régional du Sud et a été gardé à l’hôpital régional de la ville.

Jessy Steven Ndongo Foumane était fils de pasteur. Son père, le révérend docteur Jacques Albert Foumane, est l’actuel modérateur de la paroisse Epc (Eglise presbytérienne camerounaise) d’Ebolowa ville. Il a confié dans les colonnes du journal que son fils vivait de petits jobs à Yaoundé, n’étant pas allé « loin » à l’école à cause d’une maladie incapacitante sur le plan mental.

A un moment il a joué au football. En dépit de ce handicap toutefois, Jessy Steven Ndongo Foumane, né le 11 février 1991, était très régulier au culte. Il était d’ailleurs candidat diacre. En attentat les résultats de l’enquête ouverte par les éléments de la gendarmerie de Nkolnda, territorialement compétente, le jeune homme sera inhumé ce samedi dans son village à Mbako’o par Enguepanyu sur la route de Mvangan, dans le département de la Mvila à 118 km d’Ebolowa.