Le Festival du film francophone aura lieu au Cameroun

L’événement se tiendra à Yaoundé du 04 au 16 décembre. 65 productions sont nominées parmi lesquelles le film «La patrie d’abord!!!» du camerounais Thierry Ntamack.

Après le Sénégal, la France, la Côte d’Ivoire et le Liban, c’est au tour du Cameroun d’abriter le festival du film francophone. L’édition 2017 s’ouvre le 04 décembre par des projections de films et la tenue de divers événements (journée du court métrage, films de femmes, soirée de la série, etc) qui s’étendront sur dix jours. Elles se refermeront le 16 décembre avec la remise des prix aux 10 meilleures productions francophones ainsi qu’un trophée d’honneur  à une personnalité du cinéma camerounais.

Au terme de l’événement, quatre bourses de développement seront mises à la disposition des professionnels du cinéma camerounais.

Soixante-cinq films sont en compétition. « La patrie d’abord !!! », du réalisateur camerounais Thierry Ntamack est en lice. Il s’agit du premier film de guerre produit au Cameroun par des nationaux. Ce long-métrage est un hommage aux corps armés camerounais engagés au front contre Boko Haram.

«La patrie d’abord !!! » raconte le dilemme d’un soldat tiraillé entre l’envie de rester dans son foyer, pour sauver son mariage, et ses obligations à la patrie qui le pressent de partir. Thierry Ntamack s’est entouré de quelques acteurs qui l’avaient déjà accompagné dans ses précédentes aventures cinématographiques, Lucie Memba et le rappeur Tony Nobody. Lucie Memba est nominée pour le Trophée francophone de l’interprétation féminine. Pour sa part, Thierry Ntamack compétit dans la version masculine de cette catégorie.