le FEICOM veut se doter d’un parc de 266 engins de génie civil et d’hydraulique

Le Directeur général de cette institution, Philippe Camille Akoa, a reçu mardi 2 juin 2015 une délégation de bailleurs de fonds américains afin de « poursuivre les discussions » à cet effet.

Le Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale (Feicom) veut doter les communes du Cameroun d’outils nécessaires pour accompagner le transfert de compétences en matière de planification urbaine. En effet, l’institution a reçu à son siège à Yaoundé une délégation d’Eximbank-US et de la Société générale de New-York. Les deux parties ont discuté du projet de construction d’un parc d’engins intercommunal de génie civil et d’hydraulique. Un vaste chantier estimé à environ 58 milliards de Fcfa, comprenant le coût des équipements, l’apport du Feicom et des communes, ainsi que la contrepartie de l’Etat en droits et taxes de douanes.

Il ressort des travaux que 266 équipements seront fournis par l’entreprise Hoffman Equipment, spécialisée dans le transport d’équipements de génie civil et d’hydraulique. Le prêt dédié à l’acquisition desdits engins sera garanti par Eximbank-US et la Société générale. « Le choix de ces partenaires stratégiques se justifie par leur expérience, la qualité du prêt qui sera consenti au Cameroun et la qualité du matériel qui sera livré. Parce que sur le plan mondial, il s’agit quand même de constructeurs qui sont parmi les premiers », a fait savoir le DG du Feicom, Philippe Camille Akoa.

Le Feicom, on indique que le projet aura un impact significatif sur la qualité et les conditions de vie des populations. La gestion de ce parc sera éclatée entre cinq zones sur tout l’étendue du territoire. Ainsi, la ville de Maroua abritera la base zonale des régions du Nord et de l’Extrême-Nord, alors que Mbouda accueillera celle des régions du Nord-Ouest et de l’Ouest. La base zonale du Littoral et du Sud-ouest aura son siège à Tiko et celle des régions de l’Adamaoua et de l’Est sera logée dans la localité de Mandjou. Quant aux régions du Sud et du Centre, c’est à Koumou II, dans le département de la Mefou que sera établit leur base zonale.

Avec ce parc d’engins intercommunal de génie civil et d’hydraulique, le Feicom contribue au transfert de compétence pat l’Etat aux communes, en matière de planification urbaine, de création et d’entretien des voiries en terre, conformément au décret n° 2011/0006/Pm du 13 janvier 2011.