camernews-Obseque-General-Mambou

LE DERNIER RAPPORT DU GÉNÉRAL MAMBOU

LE DERNIER RAPPORT DU GÉNÉRAL MAMBOU

Il a reçu à titre posthume, la Croix de la valeur militaire du Cameroun avec citation à l’ordre de la Nation au cours de ses obsèques le week-end dernier.

Il était près de 15 heures, samedi dernier lorsque la terre de Baham s’est refermée sur l’un de ses fils parmi les plus prestigieux. Le général de division Roland Mambou Deffo y était conduit à sa dernière demeure. La cérémonie qui avait pour cadre le caveau familial, se déroulait en présence de Jean Baptiste Bokam, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense, chargé de la Gendarmerie, et représentant personnel du chef de l’Etat. Elle se voulait surtout l’épilogue d’une longue journée qui avait débuté au stade municipal de cette ville, où il avait vu le jour le 10 août 1939.

Devant des milliers de personnes, dont des membres du gouvernement, du parlement, la hiérarchie militaire, les parents, les amis, les curieux, l’on a d’abord assisté à un culte religieux dit par des représentants de l’Eglise évangélique du Cameroun et ceux de l’Eglise presbytérienne du Cameroun de la paroisse Marie Gocker de Yaoundé où le disparu avait ses habitudes. Il y a ensuite eu des témoignages. Près d’une dizaine. On retiendra surtout de sa fille, Josiane Mambou, qu’il fut un père qui a su inculquer aux siens les valeurs d’honnêteté, d’humilité, de travail, de respect de soi et des autres. De son camarade d’arme, le général de division Laurent Claude Angouand, qui a prononcé l’oraison funèbre, on retient que la Gendarmerie nationale vient de perdre une icône qui lui a consacré 56 années de sa vie.

Mais, il y a eu le message du chef de l’Etat à la famille du disparu, et adressé à son épouse, Anne Désirée Mambou, lu pour la circonstance par le préfet du département des Hauts-Plateaux, Luc Ndongo. Paul Biya y salue la mémoire d’un homme ayant fait partie de la première génération des officiers camerounais qui contribuèrent avec efficacité à la mise sur pied des forces armées camerounaises. « Les forces de défense du Cameroun viennent de perdre une de leurs grandes valeurs », dira en substance le président de la République.

Une reconnaissance qui a sans doute valu au disparu de se voir décerner à titre posthume, la croix de la valeur militaire du Cameroun avec citation à l’ordre de la Nation. Celle-ci a été remise vendredi dernier au cours de l’hommage que les forces de défense lui ont rendu à la Cour d’honneur de la Brigade du Quartier général, par le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, Edgard Alain Mebe Ngo’o.

CAMEROUN :: Le dernier rapport du général Mambou :: CAMEROON

CAMEROUN :: Le dernier rapport du général Mambou :: CAMEROON

CAMEROUN :: Le dernier rapport du général Mambou :: CAMEROON

camernews-Obseque-General-Mambou

camernews-Obseque-General-Mambou