camernews-Mandio-Peter-william

Le député RDPC Peter William MANDIO, « TCHIROMA a insulté les peuples BANGOU et NANGA EBOKO »

Le député RDPC Peter William MANDIO, « TCHIROMA a insulté les peuples BANGOU et NANGA EBOKO »

Le député RDPC  Peter William MANDIO intervient dans cet entretien pour parler des assises de la dernière conférence du Commonwealth et s’insurge contre la dernière sortie publique du Ministre de la Communication Issa TCHIROMA BAKARY.

En tant que Président de la commission de la communication de la dernière conférence du Commonwealth tenue à Yaoundé, quel bilan dressez-vous de ces assises ?
Globalement, cette conférence a été une réussite. Nos 800 invités sont rentrés sans heurts et ont affiché leur totale satisfaction. Les thèmes abordés au cours des débats étaient de haute facture. Les résolutions prises seront bénéfiques aux pays membres. Une fois de plus, je profite de cette tribune pour saluer la perspicacité et le doigté du président Paul BIYA qui a obtenu l’organisation de cette conférence au Cameroun. Ce n’était pas du tout évident. C’est une victoire de notre diplomatie parlementaire.

Vous peignez tout en rose, pourtant des voix ont décrié la gestion des fonds alloués à cet évènement ; notamment ceux destinés à la communication …
Ecoutez, je n’ai pas encore d’informations précises sur la gestion globale des fonds alloués à cette conférence. Je n’étais pas le coordonateur de l’organisation. Toutefois, je confirme que le  Ministère de la communication a perçu les 40.000.000 (Quarante millions) qui étaient destinés à la commission de la communication. Je  ne peux pas me prononcer sur leur utilisation.  Seul le Ministre Issa TCHIROMA peut vous fournir d’amples informations et les pièces justificatives des dépenses  y afférentes.

En votre qualité de responsable de la communication Vous devriez y avoir un regard ?
Théoriquement oui. Les medias et même certains parlementaires se sont plaints. Il revient logiquement au Ministre de la Communication de se prononcer sur la question. On ne blague pas avec l’argent des journalistes débloqué de surcroit par le parlement. Le Ministre TCHIROMA doit éclairer l’opinion à ce sujet.

On reproche au MINCOM de faire trop de sorties médiatiques…
Le Ministre de la Communication dans sa posture de porte parole du gouvernement a cru devoir expliquer aux Camerounais, le pourquoi des embouteillages dans la ville de Yaoundé lors des déplacements du chef de l’Etat et justifier l’enterrement de Madame Rosette MBOUTCHOUANG à MVOMEKA’A. C’était inopportun et provocateur. Le Président Paul BIYA n’a pas besoin de ce type de communication-vaudou. Lorsqu’on dit que les peuples BANGOU et NANGA EBOKO n’avaient pas de structures pour accueillir le chef de l’Etat à l’occasion de ces obsèques, c’est dangereux et insultant. Cette déclaration a heurté ces peuples qui méritent des excuses publiques.

Décidemment vous vous offusquez de toutes les sorties du Ministre de la Communication ?
Pas du tout. Mais dans le cas d’espèce pourquoi rappeler au peuple que le chef de l’Etat est conscient des désagréments que lui causent ses déplacements dans la ville ? C’est très vicieux. Parlant du lieu d’enterrement de Madame Rosette MBOUTCHOUANG, il aurait pu dire que la famille présidentielle respectait une volonté de la défunte. Point. Il y a des silences qui sont parlants et des paroles qui peuvent être creuses.

 

camernews-Mandio-Peter-william

camernews-Mandio-Peter-william