Le Crédit foncier du Cameroun lance une offensive commerciale sur le Canada

Le Crédit foncier du Cameroun (CFC) vient de confier au groupe Foyo, un cabinet qui offre des services financiers au Canada, le statut de bureau de représentation, afin d’intéresser les membres de la diaspora camerounaise vivant au Canada, aux produits de la banque publique de l’habitat, a-t-on appris de sources proches du dossier.

C’est dans cette optique qu’une délégation du CFC, conduite par son directeur général, Jean Paul Missi, a donné une conférence le 19 mai 2015 à Montréal, afin de rassurer la diaspora camerounaise sur l’existence du partenariat avec le groupe Foyo, de même qu’il a présenté les missions du Crédit foncier, qui se résument à la mise en place de produits devant faciliter aux Camerounais l’accès à un logement décent.

Selon le cahier de charges confié au groupe Foyo, ce partenaire jouera essentiellement le rôle de courroie de transmission entre la banque de l’habitat et les Camerounais vivant au Canada, qui voudront bien souscrire aux produits du CFC. Concrètement, le groupe Foyo, en plus de promouvoir les produits de son partenaire, sera chargé de rassembler les dossiers de souscriptions au Canada, puis les transférera à la direction générale du CFC à Yaoundé.