camernews-Guy-Desire-Nga

Le corps de Guy désiré Nga Bloqué à la morgue

Le corps de Guy désiré Nga Bloqué à la morgue

Après son décès dans un commissariat, la dépouille de Guy Désiré Nga n’a toujours pas été remise à sa famille pour inhumation.

Décédé le 30 avril dernier au commissariat du 6ème arrondissement à Etoudi, le corps de Guy Désiré Nga est toujours à la morgue de l’hôpital central de Yaoundé. Ce jeune débrouillard de 29 ans a trouvé la mort dans la cellule où il avait été placé en garde –à vue pour abus de confiance. Suite à l’enquête ouverte après ce décès suspect, le procureur du tribunal de grande instance de Yaoundé, Centre administratif avait scellé le corps. L’objectif était de voir clair sur les circonstances de cette mort.

Selon les résultats de l’autopsie faite en mai dernier, Guy Désiré Nga est mort par pendaison. Mais depuis le procureur de la République n’a toujours pas levé l’ordonnance de scellés afin que la famille procède à l’inhumation des restes de Guy Désiré Nga. Achille Manga, un membre de la famille de Guy Désiré Nga affirme : « Cela fait plus de trois semaines que nous cherchons à rencontrer le procureur sans suite. Nous sommes prêts à inhumer le corps parce que cela fait plus de deux mois que le petit est mort dans les conditions que nous ignorons encore ».

Le 26 avril dernier, date de son interpellation et sa garde à vue, Guy Désiré Nga ne faisait l’objet d’aucune plainte. C’est lorsqu’il décède que sa famille apprendra que cette garde à vue était abusive, dans la mesure où elle n’avait pas été enregistrée dans la main courante. La victime avait été interpellée parce qu’un commissaire en service à Edéa, un certain Ayissi, lui reprochait de n’avoir pas respecté les engagements pris. Quelques jours avant son arrestation, Guy Desiré Nga aurait reçu une somme de 40.000 du commissaire Ayissi. Le jeune débrouillard devait aller faire les travaux champêtres dans le village de ce commissaire.

Il n’a pas pu voyager comme prévu. Le commissaire Ayissi étant au courant que Guy Désiré Nga n’a pas voyagé, il sollicite l’aide de son collègue d’Etoudi. Ce dernier va interpeller le mis en cause. Au lendemain du décès de Guy Désiré Nga, les deux commissaires ont été entendus devant le délégué régional de la sureté nationale pour le Centre.

 

camernews-Guy-Desire-Nga

camernews-Guy-Desire-Nga