Le Conseil national de la jeunesse du Cameroun dirigé par une dame, pour la première fois depuis 2009

Depuis le 1er avril, le Conseil national de la jeunesse du Cameroun (CNJC) a, à sa tête, une dame du nom de Fadimatou Iyawa Ousmanou (photo). Elle a remporté les élections portant renouvellement de l’exécutif de cet organisme dédié aux jeunes, avec 20 voix contre 17 pour le candidat le plus immédiat et 06 voix pour le troisième.

La nouvelle présidente âgée de 26 ans sera accompagnée dans l’exécution de ses tâches par une équipe constituée de huit autres personnes. Il s’agit de Kindon Princely (1er vice-président), Abomo Mayanga Anastasie (2ème vice-président), Ngoe Fritzen (Secrétaire général), Vatvoumsia Mathieu, (Secrétaire général adjoint), Mbom Claude Michel et Kamzok Temo Lionel (respectivement trésorier général et trésorier adjoint), Ouloumane Zo’o Aurélien (1er conseiller) et Lemoubou Lionel (2eme conseiller).

Le Ministère de la jeunesse, institution de tutelle du CNJC, informe que le nouveau bureau national exécutif sera officiellement installé dans les prochains jours, pour une durée de trois ans.

Entré en jeu le 19 décembre 2009, le Conseil national de la jeunesse du Cameroun regroupe des associations, organisations et mouvements de jeunes. Il a pour objectif général, de participer principalement au dialogue entre la jeunesse et les pouvoirs publics.

S.A