le Conseil constitutionnel déclare le Rdpc, parti au pouvoir, vainqueur des sénatoriales 2018 avec 63 sénateurs élus sur 70

A l’issue de la deuxième élection sénatoriale de l’histoire du Cameroun tenue le 25 mars dernier, le Conseil constitutionnel a proclamé ce 5 avril, les résultats qui donnent le parti au pouvoir, Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), grand vainqueur avec 63 sénateurs sur 70.

Le Rdpc l’emporte dans neuf des 10 régions du Cameroun. Il s’agit du Centre, Sud, Ouest, Littoral, Sud-Ouest, Nord, Adamaoua, Extrême-Nord et Est. Donc, une liste de sept sénateurs dans chacune de ces régions.

Le seul parti de l’opposition, Social Democratic Front (SDF), obtient sept parlementaires dans son bastion naturel, le Nord-Ouest.

Les autres formations politiques de l’opposition, à savoir Undp, Andp, Fnsc, UDC, en sortent bredouilles.

Il convient de rappeler qu’après l’élection de ces 70 parlementaires, 30 autres sont nommés par décret du président de la République, selon les dispositions de la constitution.

Les nominations d’après la loi portant sur code électoral, doivent intervenir dans un délai maximal de dix jours suivant la proclamation des résultats par le Conseil constitutionnel. Il faudra donc attendre, au plus tard, le 15 avril 2018 pour avoir la liste complète des 100 parlementaires qui constituent la Chambre haute.

S.A