camernews-cafe

Le CICC veut positionner le café camerounais sur le marché italien

Le CICC veut positionner le café camerounais sur le marché italien

Apollinaire Ngwé, le président du Conseil interprofessionnel du cacao et du café (CICC) du Cameroun, conduit, du 13 au 19 septembre 2015 à Trieste, en Italie, une délégation constituée d’une vingtaine de torréfacteurs de café camerounais, annonce le CICC dans un communiqué officiel publié ce 11 septembre 2015.

Cette mission de promotion et de prospection commerciale, souligne l’interprofession cacao-café du Cameroun, a pour objectif de «saisir l’opportunité de la tenue de l’Expo universelle, de nouer et renforcer des contacts d’affaires, dans l’optique de trouver de nouveaux débouchés pour le café du Cameroun».

En Italie, précise le CICC, la délégation camerounaise «entend rééditer l’exploit» de juin 2015 en France, où les torréfacteurs camerounais avaient remporté trois des cinq prix mis en jeu à l’occasion de la première édition du concours des cafés torréfiés dans les pays d’origine, organisé par l’Agence pour la valorisation des produits agricoles (AVPA).

Pour rappel, le Cameroun est parmi les rares pays au monde à produire à la fois les variétés de cafés arabica et robusta. Mais, la filière locale a du mal à se relever depuis la fin des années 90, bien que le Cameroun jouisse également de la réputation de disposer d’un café aux qualités intrinsèques et gustatives reconnues.

 

camernews-cafe

camernews-cafe