Le chinois Sichuan Telecom commence la fabrication des 500 000 ordinateurs promis par Paul Biya aux étudiants camerounais en 2016

 La cellule de communication du ministère de l’Enseignement supérieur (Minesup) a annoncé le 1er juillet 2017 que le chinois Sichuan Telecom a commencé la fabrication des 500 000 ordinateurs promis par le président Paul Biya aux étudiants camerounais en 2016.

« La fabrication des 500 000 ordinateurs portables a débuté dans les ateliers de Sichuan Telecommunications Eng. Les 30% [sur 75 milliards de FCFA attendus] de fonds d’Exim Bank sont disponibles », informe le Minesup. Le département ministériel ajoute que Sichuan utilise la technologie du prototypage permettant de concevoir et fabriquer rapidement les laptops. « Avec la technologie du prototypage, on fabrique 500 000 ordinateurs en une semaine. Ils seront ensuite acheminés et remis. Les universités procèdent actuellement aux inscriptions biométriques. D’autres ont terminé », précise la cellule de communication.

Pour mémoire, c’est dans le cadre du « Plan spécial jeunes » prescrit par le président camerounais Paul Biya (photo) le 10 février 2016, que le ministre de l’Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo, a procédé le 27 juillet 2016 à Yaoundé, avec la société chinoise Sichuan Telecom Construction Engeneering Co. Ltd, à la signature d’une convention dénommée, « e-national higher education ». Le but étant de généraliser l’usage des TIC chez les étudiants camerounais.

A travers ce programme, Paul Biya a décidé de mettre en œuvre le projet « un étudiant un ordinateur » en accordant gratuitement un ordinateur portable à chaque étudiant inscrit dans une institution universitaire publique ou privée du Cameroun pour le compte de l’année académique 2016-2017. Depuis environ un an que l’annonce de ce don d’ordinateurs a été faite, les étudiants continuent d’attendre la réalisation de la promesse présidentielle.