camernews-ville-maroua

Le chauffeur du Sous-préfet de l’Arrondissement de Maroua Ier kidnappé depuis deux semaines

Le chauffeur du Sous-préfet de l’Arrondissement de Maroua Ier kidnappé depuis deux semaines

Ses ravisseurs demandent en contrepartie de sa libération le relâchement de leurs complices détenus dans la prison de la ville.

Une source digne de foi de Cameroon-Info.Net indique que depuis deux semaines, le dénommé Hassana Boukar,chauffeur de Pascal Zouan le Sous-préfet de l’Arrondissement de Maroua Ier, a été kidnappé à Tchikini, un petit village de l’Arrondissement de Petté, par des individus jusqu’ici non identifiés. Selon notre source, les soupçons sont portés vers la secte terroriste Boko Haram. Pour sa libération les ravisseurs demandent en échange que soient relaxés leurs complices en détention à Maroua. Toutefois on ne saurait à l’heure actuelle affirmer que la victime est toujours entre les mains de ses kidnappeurs.

Retour sur les faits. Le 7 septembre dernier, Hassana Boukar ayant bénéficié d’une permission, s’est rendu à Petté pour acheter le mouton de la fête de la Tabaski. Aucun de ses proches, encore moins son chef, n’a eu vent de son déplacement. «Même moi sa grande-sœur qui s’occupe de son enfant, il n’a pas voulu m’informer», déclare la dénommée AdizaBoukar.

«Il m’a demandé une permission d’une journée sans préciser où il voulait aller et pour quel motif. D’ailleurs je ne me suis même pas intéressé à cela. Puisque ce n’est pas la première fois qu’il me demandait une permission. C’est quand il n’est pas venu au travail qu’après quelques investigations, j’apprends qu’il était sorti de la ville de Maroua», explique le Sous-préfet.

Notre source rapporte que d’après des informations glanées sur place, avant de quitter Maroua pour Petté, Hassana a fait escale au lieu-dit «Comice», en face de l’hôtel le Sahel, et a remorqué derrière sa moto un certain Bachirou Moussa. C’est le Sous-préfet qui constatera la disparition de son employé. Ayant attendu en vain que celui-ci revienne, reprendre le service.

camernews-ville-maroua

camernews-ville-maroua