Le Cerac de Chantal Biya au chevet des personnes vulnérables du Mfoundi

L’ONG fondée par Chantal Biya, première dame du Cameroun et ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, a remis mardi 12 mai 2015, un important don aux populations démunies et vulnérables du département du Mfoundi, dans la région du Centre.

Ce sont quatre structures œuvrant dans l’encadrement des personnes aux situations précaires qui étaient à l’honneur ce jour. A savoir : Le Centre communautaire de l’enfance ; le Centre des Arts et Métiers, sport pour handicapés ; l’orphelinat Notre Dame de la miséricorde ; le Foyer-école Colonel Daniel de Roffignac pour aveugles, malvoyants et personnes abandonnées. Ces différents centres d’accueil, tous implantés dans le département du Mfoundi, ont exprimé leur gratitude à madame Chantal Biya.

Le don offert par la branche diplomatique du Cercle des Amis du Cameroun (Cerac), à l’esplanade de l’hôtel de ville de Yaoundé, se décline en plusieurs composantes : réhabilitation du Centre communautaire de l’enfance, réhabilitation assortie d’équipements mobiliers et de literie, des produits informatiques, didactique, agricole et de cuisine, de la literie, des médicaments, des produits alimentaires et bien d’autres.

Mme Michelle Moukoko Mbonjo, coordinatrice générale adjointe du Cerac, chargée du volet diplomatique, et représentante personnelle de Chantal Biya à la cérémonie, a transmis le soutien de la fondatrice du Cerac à tous les bénéficiaires qui désormais s’érigent en acteurs du développement.

Créé en 1995, le Cerac est une association humanitaire à but non lucratif. Elle regroupe en son sein des femmes ministres, des épouses des membres du gouvernement et des diplomates accrédités à Yaoundé