camernews-CCD

LE CCD ANNONCE LES COULEURS LORS DE SON ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE

LE CCD ANNONCE LES COULEURS LORS DE SON ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE

Comme à l’accoutumée, c’est dans une ambiance très conviviale et sereine que s’est ouverte la dernière assemblée générale extraordinaire du Conseil des Camerounais de la Diaspora (CCD) du 11 octobre 2014 à l’AGECA Paris XI. Plusieurs dizaines de membres et sympathisants se sont spontanément levés pour chanter avec entrain l’hymne national du Cameroun. Il s’en est suivi une brève allocution du Président  Robert Waffo Wanto

Au rang des éléments ponctuant les travaux de l’AGE figuraient :
L’épineuse question de la très énigmatique et indésirable secte Boko Haram qui, selon les participants, constitue une menace à prendre très au sérieux. A travers le CCD, les participants ont exprimé leur sollicitude vis-à-vis des populations victimes des affres de l’instabilité, de l’insécurité et de la misère accrue du fait de cette guerre injustifiable qui nous est imposée. Solidarité également exprimée à l’endroit des familles déplacées et des enfants privés de scolarisation.

CCD Meeting:Camer.be

Une stratégie de redéploiement du CCD qui devrait aussi, selon les participants, passer par un accent sur la communication afin de galvaniser la promotion des idéaux du CCD. Pour ce, devraient entrer en ligne de compte, les réseaux sociaux, les campagnes d’explication auprès des compatriotes, le travail en réseau avec les organisations de la Diaspora, de la société civile  et les organisations nationales et internationales qui militent pour les droits de l’Homme, les libertés, la justice et la démocratie.

Dans cette optique, a été constitué un conseil d’administration statutaire de 15 membres présidé par le Président Robert Waffo Wanto, et dont le rôle sera de définir les grandes orientations du mouvement. En son sein a été créée une cellule de veille chargée de scruter en permanence l’actualité et faire des suggestions au bureau en vue d’une prise de position du mouvement. Cette cellule de veille sera placée sous l’autorité de Daniel Yombo, le nouveau Secrétaire Général, qui prend ses fonctions au même moment que ses adjoints, à savoir Njoya Salomon et Salomène Tchaptchet, ainsi que l’un des vice-présidents Gervais Younkep.

L’AGE a demandé qu’un accent soit mis sur l’échange avec les organisations camerounaises de la Diaspora qui partagent les mêmes visions que le CCD, ceci avant d’exprimer sa forte préoccupation suite aux querelles internes au sein du CODE. Le Président Robert Waffo Wanto a été chargé de lancer un vibrant appel à Brice Nitcheu, le leader du CODE, afin qu’il œuvre à travers un dialogue ouvert, à ramener le calme et la sérénité au sein de cette organisation amie et partenaire du CCD.

Participants AG du CCD:Camer.be

Une certaine agitation s’est emparée de la salle lorsque l’affaire Guérandi a été évoquée, car pour la quasi-totalité des participants une clarification est nécessaire et celle-ci passe par la mise sur pied d’une commission sous la houlette du Président du CCD, qui va se charger d’interpeller le HCR ( Haut-Commissariat des  Réfugiés à Genève), les dirigeants burkinabés,  garants de sa protection, et la France où résident certains membres de la famille du Capitaine Guérandi Mbara. Les premiers résultats de cette commission permettront au CCD d’envisager une réaction appropriée.

Une mise à jour des cotisations et adhésions a permis à une trentaine de participants de s’acquitter de leurs obligations financières auprès du Trésorier Henri Kingué.
C’est ainsi que l’AGE commencée à 19h30 a pris  fin aux alentours de 23h30.

Pour un Etat de droit au Cameroun
Le Conseil des Camerounais de la Diaspora (CCD)
Paris le 17/10/2014