Le Camerounais Paul Hérick Secke recruté au poste de directeur général de la filiale tchadienne du pétrolier Tradex

 Le Camerounais Paul Hérick Secke (41 ans) a récemment été installé dans ses nouvelles fonctions de directeur général de Tradex Tchad, en remplacement de Stéphane K. Soumahoro, directeur général adjoint du Groupe Tradex et administrateur de la filiale.

La filiale tchadienne du Camerounais Tradex accueille un homme à l’expérience avérée dans le domaine de la commercialisation des produits pétroliers. Il est titulaire d’un Master spécialisé du 3ème cycle en marketing et ingénierie de l’Ecole supérieure libre des sciences commerciales appliquées de Paris (Eslsca, 2002) et d’un Master en génie chimique option, procédés industriels de l’université Pierre et Marie Curie Paris VI (2001).

Paul Hérick Secke commence sa carrière au Centre technique Renault de Lardy en France, par un stage académique de 7 mois. Il a alors pour mission l’optimisation d’un impacteur électrique basse pression (Elpi) permettant le décompte en temps réel des particules issues des gaz d’échappement. La suite de sa carrière se fera dans le groupe GDF Suez où il débute stagiaire chargé d’études marketing chez Tractebel. Il passera par la suite Ingénieur commercial à l’agence d’Argenteuil en France.

En 2005, il retourne au Cameroun et intègre Texaco en qualité de Retail & Industrial Business Consultant, responsable des régions du Centre et du Sud Cameroun. Il y passe un an et rejoint Tradex en 2006, dès le lancement du réseau de stations-service. Il est nommé chef de district Littoral Sud-Ouest. En 2009, il est affecté à Yaoundé, au poste de chef de district Centre, Sud et Est. Il retourne à Douala, en 2014, à la tête du district qu’il a quitté, 5 ans plus tôt. Avant de devenir directeur général au Tchad, il a assumé, à maintes reprises, l’intérim du Country Manager de Tradex Centrafrique.

Fondée en 2004, Tradex Tchad est une société anonyme au capital de 675 millions de FCFA. Spécialisée dans le trading pétrolier et la distribution des produits pétroliers, la filiale est propriétaire d’un réseau en croissance de 3 stations-service. La société dispose également d’infrastructures de stockage de produits pétroliers et développe un projet sur le gaz butane.