camernews-cima

Le Cameroun veut relancer son Fonds de garantie automobile

Le Cameroun veut relancer son Fonds de garantie automobile

Depuis le 22 juin 2015, les parlementaires examinent un projet de loi portant création du Fonds de garantie automobile du Cameroun. A travers la mise en place de cette structure longtemps réclamée par les assureurs locaux, le gouvernement camerounais accède ainsi à une prescription de la Conférence interafricaine des marchés d’assurance (CIMA), le régulateur du secteur des assurances en Afrique centrale et de l’Ouest.

Selon les assureurs, cette structure va permettre de garantir une prise en charge sans exclusive aux personnes victimes des accidents de la circulation (3éme cause de mortalité dans l’espace Fanaf derrière le paludisme et le Sida), et va contribuer, globalement, à une amélioration significative du système d’indemnisation des risques corporels des assurés.

En Afrique, le Cameroun fut l’un des pionniers en ce qui concerne la création de ce type de structure. Mais, mis en place au cours des années 1964-1965, le Fonds de garantie automobile camerounais a dû être liquidé dans les années 90. La création d’un nouveau Fonds, dont le projet est actuellement en examen, survient 14 ans après l’expiration du délai fixé par la CIMA.

 

camernews-cima

camernews-cima