Le Cameroun va mal, très mal

Camerounais, ouvrez les yeux et voyez, à quoi resemble le Cameroun et les Camerounais. La vie au Cameroun, quelle misère! Aucun support sociale! Nos vieux parents sans soins et nos enfants sans avenir. ..Et nous mêmes depourvus de tout…incapables d’avancer ou de reculer.Nous sommes desormais Un siècle en arrière par rapport à l’étape où nous devrions être.

Au Cameroun,pour  Monsieur Biya, ce ne sont pas seulement la cupidité et la pulsion sauvage du pouvoir qui prévalent. On y découvre aussi beaucoup de placards trop pleins de cadavres ! Alors il vaut mieux et à tout prix pour lui et les siens, mourir au pouvoir, ou provoquer un chaos, le déluge pour diluer les responsabilités accablantes. Cet homme n’est en rien énigmatique. Encore moins sphinx. Il ne sait tout simplement pas gouverner. Occuper le pouvoir, surtout par la violence et les crimes, ce n’est pas forcément diriger un pays

Paul Biya doit son maintien au pouvoir grâce, en 2008, à la modification de la constitution de 1996 fruit d’un dialogue appelé tripartite décidée après les années de braises de 1991 et 1992. Cette modification a été considérée comme une trahison à travers le non-respect de l’une des clauses de la tripartite qui limitait le mandat présidentiel à sept ans renouvelable une seule fois. C’est la levée du verrou de la limitation du mandat présidentielle qui a fait déborder l’eau du vase. La répression sanglante qui en est suivie est restée en travers de la gorge de toute la nation qui en porte à ce jour des triste stigmates.

Que dire des prionniers politiques? Emprisonnés tout simplement parcequ’ils constituent des challengers sérieux pour le poste de la magistrature suprême.Comme quoi, mourrez en prison pendant que je m’éternise au pouvoir. Pauvre Cameroun

Video R Gossi