camernews-budget

Le Cameroun table sur un budget 2016 de 4249,8 milliards FCfa, en hausse de 503 milliards FCfa

Le Cameroun table sur un budget 2016 de 4249,8 milliards FCfa, en hausse de 503 milliards FCfa

Le projet de loi des Finances 2016, que le gouvernement déposera dans les prochains jours sur la table des parlementaires pour examen et adoption, table sur une enveloppe budgétaire nationale de 4249,8 milliards de francs Cfa, a-t-on appris au sortir d’un conseil de cabinet tenu le 29 octobre à Yaoundé. Cette enveloppe budgétaire est en hausse de 503 milliards de francs Cfa, par rapport aux 3746,6 milliards de francs Cfa de l’année 2015.

L’explosion de l’enveloppe budgétaire de l’Etat du Cameroun pour le compte de l’année 2016 peut s’expliquer par les projets en cours de réalisation dans le pays. Il s’agit notamment de l’implémentation du plan d’urgence triennal du gouvernement, qui nécessite une enveloppe globale de 925 milliards de francs Cfa sur la période 2015-2017, ainsi que la finalisation des différents chantiers d’infrastructures en cours de réalisation dans le pays depuis 2012.

Dans un contexte marqué par la baisse des cours mondiaux du pétrole, lesquels plombent depuis cette année les recettes pétrolières, qui représentent 25% de l’enveloppe budgétaire nationale ; le gouvernement camerounais compte maximiser sur le recouvrement des recettes fiscalo-douanières, a annoncé le ministre des Finances au cours du conseil de cabinet.

A l’observation, Alamine Ousmane Mey mise ainsi sur les réformes entamées depuis quelques années maintenant au sein de l’administration fiscale camerounaise, et qui ont commencé à porter leurs fruits cette année. Par exemple, le fichier des impôts qui affichait environ 2500 contribuables en mars 2014, compte plus de 96 000 contribuables à fin septembre 2015.

L’assiette fiscale camerounaise s’en trouve ainsi élargie, grâce notamment à la création, après la division des grandes entreprises (80% des recettes), des Centres des impôts des moyennes entreprises (CIME), qui permettent d’assurer un suivi plus efficace des entreprises de cette taille. Pour rappel, les PME constituent 90% des entreprises existants au Cameroun.

En plus de l’élargissement de l’assiette fiscale et de la sécurisation des recettes, les procédures de paiement des impôts ont également été simplifiées, avec l’introduction de la télé-déclaration ou encore du paiement mobile. Pour l’instant limité à la taxe foncière, le gouvernement envisage d’étendre le champ de compétence du Mobile Payement à toutes les autres taxes au cours des prochains mois. Tous ces paramètres peuvent justifier l’optimisme du gouvernement quant à la mobilisation des recettes permettant de réaliser ce budget 2016 en hausse substantielle.

camernews-budget

camernews-budget