Le Cameroun se connecte au câble sous-marin WACS

Cette infrastructure permettra d’augmenter la connexion internet, dans l’intérêt des usagers.

Après sa rétrocession à l’Etat le mercredi 1er juin 2015, Le câble sous-marin à fibre optique West AfricaCable System (Wacs) a finalement été mis en service. La cérémonie s’est déroulée le 1er juillet 2015 à Limbé en présence du ministre des postes et télécommunications (Minpostel), Jean-Pierre BiyitiBi Essam et des responsables de MtnCameroon.
La mise en service de cette station constitue une avancée majeure dans le développement des Télécommunications au Cameroun ainsi que dans l’accélération de la croissance économique nationale. Avec l’arrimage au WACS, « s’ouvrent encore plus grandes pour notre jeunesse estudiantine, pour nos entreprises, pour l’arrière-pays, pour nos échanges, pour notre recherche, les portes de la croissance et du développement tous azimuts», s’est réjoui le Minpostel. Elle va par ailleurs consolider l’entrée du Cameroun dans l’économie numérique, gisement de croissance économique. D’après les responsables de MtnCameroon, grâce au Wacs, la connexion à Internet haut débit sera plus rapide et plus fluide. Ce qui facilitera l’accès des Camerounais à des offres modernes de télé-enseignement, télé-médécine, e-commerce, etc. « Des capacités bon marché et accessibles permettent d’accéder à la fois à la connaissance et à des possibilités qui aideront les populations de notre pays, à accroître leurs chances de réussite », poursuit Biyiti Bi Essam.

« Nous avions la lourde charge de choisir parmi les 10 pays dans lesquels nous opérons le long de l’Océan Atlantique où le WACS est déployé et nous avons choisi le Cameroun. Le Cameroun est un marché important pour le Groupe MTN ; il s’impose de plus en plus comme un hub pour les infrastructures de télécommunications en Afrique Centrale. C’est aussi l’un des 5 premiers pays dans lesquels MTN s’est installé et nous avons toujours eu des relations fructueuses avec le gouvernement et le peuple du Cameroun. En mettant le WACS à la disposition du Cameroun, MTN est fier d’être un partenaire de la vision du gouvernement camerounais pour le développement technologique et de contribuer ainsi au bien-être des populations camerounaises», assure Mme Philisiwe SIBIYA, Directeur Général de MTN Cameroon.
Avec 5,2 terabits par seconde, le Wacs offrira des capacités au moins 30 fois supérieures à celles du SAT3, exploitée par Camtel. Outre la connexion qui est prévue d’être plus rapide, avec le Wacs, les coûts d’accès à internet devrons également baissé.