camernews-doing

Le Cameroun plonge dans le Doing Business 2016, passant de la 158ème place au 172ème rang

Le Cameroun plonge dans le Doing Business 2016, passant de la 158ème place au 172ème rang

Au classement Doing Business 2016 que vient de publier la Banque mondiale, le Cameroun pointe à la 172ème place sur 189 pays, alors que le pays figurait au 158ème rang un an plus tôt. Le pays dégringole donc dans ce classement mondial des pays dans lesquels l’environnement des affaires est propice aux investisseurs.

Globalement, précise le rapport Doing Business 2016, au Cameroun, il n’est toujours pas aisé de se raccorder à l’électricité, les procédures administratives imposées aux opérateurs économiques sont toujours jugées longues, le transfert de propriété et l’exécution des contrats sont tracassiers, le pays n’est pas encore un mastodonte du commerce transfrontalier…

Cependant, en dépit de cette place peu reluisante du Cameroun, le dernier Doing Business rend un véritable hommage aux pays d’Afrique sub-saharienne, qui ont le plus initié les réformes visant à améliorer le climat des affaires dans le monde cette année. «Les réformes mises en place en Afrique subsaharienne représentent environ 30 % des 231 réformes mondiales mises en place durant l’année passée», apprend-on.

Les avancées de ces pays africains sont plus marquées sur l’indicateur «raccordement à l’électricité». En effet, souligne le rapport Doing Business 2016, sur les 32 réformes à travers le monde sur cet indicateur, 14 ont été mises en place en Afrique subsaharienne, avec une mention spéciale pour le Kenya et l’Ouganda.

Comme il y a un an, le premier pays africain dans le classement 2016 est Maurice, qui pointe au 32ème rang mondial. Maurice est suivi par le Rwanda, 62ème mondial, dont les réformes visant à améliorer le climat des affaires continuent d’impressionner les rapporteurs du Doing Business.

camernews-doing

camernews-doing