Le Cameroun et les Emirats Arabes Unis signent un accord pour s’éviter mutuellement la double imposition et l’évasion fiscale

Le ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey, et son homologue émirati Obaid Humaid Al Tayer ont signé récemment à Dubaï une convention pour éviter la double imposition et prévenir l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu entre le Cameroun et les Emirats Arabes Unis.

« La signature de cette convention fiscale exprime la volonté bien affirmée de nos deux Etats de créer un cadre de coopération attractif et avantageux, visant à accompagner efficacement le déploiement ainsi que les efforts des acteurs économiques émiratis et camerounais.», explique Alamine Ousmane Mey. Avec l’accomplissement de cette formalité, indique le ministre des Finances, le réseau des conventions fiscales bilatérales du Cameroun est porté à six.

L’accord avec les Emirats Arabes Unis s’inscrit dans le sillage d’une autre convention signée le 11 juillet, au siège de l’Organisation de coopération et de développement économique (Ocde) à Paris, en France. Cet instrument multilatéral est conçu pour prévenir l’érosion de la base d’imposition et le transfert de bénéfices par les entreprises multinationales.