camernews-Soldats-Cam

LE CAMEROUN EST DÉFINITIVEMENT EN GUERRE.

LE CAMEROUN EST DÉFINITIVEMENT EN GUERRE.

On a beau faire semblant, arrêtons de nous voiler la face. Le Cameroun est définitivement entré en guerre. On ne peut plus parler de paix lorsque chaque jour des milliers de citoyens fuient le nord du pays pour se réfugier dans les régions voisines. Hier j´ai croisé des camerounais de douala, Yaoundé, et autres localités. C´est effrayant de constater que ces derniers ne semblent pas prendre la mesure de la situation.

Pour beaucoup lorsqu´on parle de bombardements aériens au nord, ils pensent qu´on parle de l´Afghanistan ou de l´Irak (un peu comme ce qu´on voit dans les médias occidentaux), ils n´arrivent pas á imaginer que la guerre se trouve chez eux même c´est à dire dans leur maison. Ils continuent de boire des tonnes de bières comme si de rien n´était.

Néanmoins cette insouciance est aussi renforcée par un stéréotype non avoué chez de nombreux camerounais qui dans leur subconscient pensent toujours que le Nord ne fait pas partir du Cameroun, lorsqu´on parle du Nord, beaucoup attribuent cette zone au Tchad. Pourtant c´est la partie la plus peuplé de cet enclos colonial. Face á la réalité actuelle, il faut le dire clairement, le pays est en danger; en 7 mois, l´armée n´a pas pu mettre fin aux incursions incessantes de la secte islamiste Boko Haram.7 mois de conflit signifient 7 mois de grosses dépenses, lesquelles vont peser lourds dans nos poches. Le camerounais qui déjà en temps de relative paix tirait le diable par la queue doit faire face au pire en temps de guerre car le plus dure reste á venir.

Vaut mieux le dire clairement à la population au lieu de laisser celle-ci naviguer dans les rêves. Il faut dire clairement au peuple qu´il devra s´apprêter á prendre les armes et même à mourir pour défendre sa souveraineté car je doute fort que ce Boko Haram ne soit pas soutenu par les forces obscures occidentales vu leur armement et leur acharnement. Certains parlent de rébellion masquée soutenue par la France, il faudra éclaicir cela aussi car si c´est une rébellion la tactique devra être autre. Dans tous les cas, le gouvernement camerounais doit changer de stratégie. Ce conflit n´est plus assymétrique.C´est devenu une guerre conventionelle.Au risque d´être pris au piège d´une guerre d´usure,le cameroun doit tout simplement envahir la partir Nord EST du Nigeria et s´y s´établir des bases.

C´est la seule façon de neutraliser cet obscurantisme. Cette invasion provoquera une réaction du Nigeria qui devra dès lors être obligé de clarifier sa situation. L’Etat central a totalement abandonné 3 états ( Borno state, Yobe state, adamawa state) aux mains de Boko HARAM. Cela veut tout simplement dire qu’Abuja a perdu sa souveraineté dans cette zone. D´ailleurs les islamistes parlent de la création d´un califat. Cela étant, en envahissant cette zone abandonnée, le Cameroun entrera en guerre contre le califat et non contre le Nigeria vu que ce dernier a montré son incapacité à contrôler la zone. Envahir le califat c´est la seule solution pour éviter de tomber dans le piège de la guerre d´usure dans laquelle veut nous entrainer Boko Haram (ou la supposée rébellion) Ce type de guerre est épuisant et les résultats sont non garanties.

Il faut donc neutraliser ce groupuscule dans l´œuf. De même le Cameroun doit demander de l´aide aux états voisions surtout le Gabon, Congo Brazzaville, Guinée équatoriale. Ces pays doivent envoyer des troupes soutenir leurs frères camerounais. En aucun cas ne pas accepter la présence d´un soldat occidental (surtout français) sur le sol camerounais. Les ressources de nos enclos sont maigres, nous devons apprendre á mutualiser nos forces pour s´en sortir. Pour paraphraser notre grand président Thomas Sankara, L´impérialisme, abat La trahison, abat, l´islamisme, abat L´Afrique ou la mort, nous vaincrons

 

camernews-Soldats-Cam

camernews-Soldats-Cam