Le Cameroun débloque 32 milliards pour payer sa dette intérieure

Le ministère des Finances (MINFI) a annoncé, lundi, le déblocage de 32 milliards de francs CFA pour l’apurement d’une partie de la dette intérieure de l’Etat vis-à-vis des différents agents économiques.Le paiement de cette créance et des autres engagements du Cameroun concerne les instances des exercices 2016 et antérieures, précise un communiqué du MINFI.

Cette enveloppe est répartie à plusieurs catégories de créanciers, entre autres, les personnes physiques, les prestataires de l’Etat, les bénéficiaires des subventions, des contributions et des fonds de contrepartie.

Cette opération, se félicite-t-on au MINFI, « participera de la sauvegarde et de la création d’emplois dans les entreprises, sans oublier que les fonds injectés vont générer des revenus fiscaux pour l’Etat qui dans le cadre du programme économique et financier doit élargir la base imposable afin de maximiser les ressources fiscales ».

Selon des experts, « quand l’Etat ne paye pas, les grosses structures ne payent pas et les PME (Petites et moyennes entreprise) ne peuvent pas supporter les charges. On espère que ces nouveaux paiements vont irriguer le systèmes ».

Pour l’exercice 2017, l’Etat a réalisé des performances au titre du paiement de la dette intérieure, puisque ce paiement avait augmenté, passant de 351,9 milliards de francs CFA en 2016, à 455,6 milliards de francs CFA en 2017, ce qui représente une hausse en valeur relative de 103,7 milliards de francs CFA, soit une hausse de 29,5% en valeur absolue.

De son côté, le patronat, en l’occurrence le mouvement Entreprises du Cameroun (ECAM), souligne que la dette intérieure de l’Etat est de plus de 700 milliards de francs CFA, une situation qui participe à tuer les PME qui font face aux problèmes de financement, et dont la moyenne d’âge est de trois ans seulement.