Le Cameroun classé 118eme pays sur 157 au classement mondial de la liberté économique 2015

C’est ce qui ressort du rapport mondial de la liberté économique présenté annuellement par l’Institut Fraser, un think thank canadien

Le Cameroun occupe la 117eme place sur 157 pays dans le rapport mondial de la liberté économique 2015, commis par l’institut Fraser. Le think thank canadien fait chaque année un classement des économies libérales à l’échelle mondiale. Sa principale mission est de mesurer, d’étudier et de communiquer l’impact des marchés compétitifs et de l’intervention étatique sur le bien-être des individus.

L’institut Fraser se fonde sur cinq critères pour attribuer un indice de liberté économique compris dans une note qui varie entre 0 et 10. Il s’agit de l’impact de l’appareil gouvernemental, l’entrepreneuriat, la structure juridique et la protection de la propriété privée, l’accès à une monnaie saine, la liberté des échanges commerciaux à l’international et la régulation du crédit.

l’impact de l’appareil gouvernemental
Selon le présent rapport, le Cameroun enregistre une note générale de 8/10 pour ce domaine de liberté économique. Ce champ a été évalué sur la base de cinq critères. Il s’agit de la consommation publique noté à hauteur de 9,94; les transferts et subventions (9,57); le taux marginal d’imposition (4,50) et l’Etat des entreprises et investissements de l’Etat pour lequel le Cameroun obtient la note de 10.

Système juridique et droits de propriété
L’institut Fraser accorde une note de 4,6/10 à la situation de la structure juridique observée au Cameroun. Un score obtenu après l’analyse des indicateurs tels que la protection des droits de propriété (4.39). Ont également été pris en compte l’intégrité du système juridique (3.33) et l’ingérence militaire dans l’Etat de droit et la politique avec la note de 5.00.

 

l’accès à la monnaie
La note globale remportée par le Cameroun pour ce volet de l’évaluation est 6.97. Les critères observés sont La croissance monétaire noté à hauteur de 9.36; l’écart-type de l’inflation (8.89) et la liberté de posséder des comptes bancaires en devises étrangères, 00 sur 10.

Liberté de commerce international
Pour ce champ où le Cameroun a reçu la note de 6.09, le rapport sur la liberté économique a ressorti quatre grands domaines de l’évaluation. Il s’agit entre autres des revenus provenant des taxes commerciales calculés en pourcentage du secteur du commerce, le contrôle de la circulation des capitaux et des personnes avec la note de 2.82 contre 10 obtenus pour le taux de change pour le marché noir

Règlementation
Selon des chiffres mentionnés dans ledit rapport, le Cameroun obtient la note de 6, 92 pour cette zone. Pour la tenue des études, l’institut Fraser a pris en compte des indices sur les réglementations des marchés du crédit (7,80), du travail (7,77) et la régulation du crédit où la note de 5,20 a été attribuée au Cameroun.

Le Cameroun a connu une régression dans le domaine de la liberté économique par rapport aux années 2010 où il était classé 117eme et 2012 où il était 114eme économie libérale dans le monde. Il vient derrière le Kenya premier pays africain qui occupe la 66e place dans le classement mondial, et se situe devant la République démocratique du Congo qui occupe la 156e place dans le classement.

Suivant le classement opéré par l’institut Fraser, Hong Kong est la première économie mondiale suivie de Singapour, de la Nouvelle Zélande, de la Suisse et des émirats arabes unis. Les dernières positions du classement sont occupées par le Vénezuela, la République démocratique du Congo qui est le dernier pays africain, la Lybie le Tchad et la Syrie.