camernews-kribi

Le 2ème terminal à conteneurs du port de Kribi sera opérationnel en 2020, au plus tard

Le 2ème terminal à conteneurs du port de Kribi sera opérationnel en 2020, au plus tard

Le gouvernement camerounais a finalement rendu public, le 28 août 2015, les communiqués officiels du Premier ministre attribuant les contrats de concession des terminaux à conteneurs et polyvalent du port en eau profonde de Kribi (région du Sud), respectivement aux groupements Bolloré-CMA CGM-CHEC et Necotrans-KPMO.

Réagissant le même jour à cette annonce révélée par les médias depuis le 26 août 2015, le groupe Bolloré Africa Logistics, tout en se félicitant d’avoir remporté «le premier contrat de concession portuaire greenfield d’Afrique centrale», révèle dans un communiqué officiel que cette concession durera finalement 20 ans, et non 10 ans comme l’ont véhiculé certaines sources au début du processus.

Par ailleurs, le logisticien français rappelle que la concession qu’elle vient de s’adjuger, en groupement avec CMA CGM et CHEC, intègre la construction d’un 2ème terminal à conteneurs de 700 mètres, qui sera«construit dans un délai maximum de 5 ans». Traduction : au plus tard en 2020, cette infrastructure sera opérationnelle.

Investissement d’un montant total de 350 milliards de francs Cfa financé par Eximbank of China, ce second terminal, couplé aux projets de construction de l’autoroute et du chemin de fer Edéa-Kribi, ainsi que d’un port sec dans la ville d’Edéa ; achèvera de faire du port en eau profonde de Kribi «un hub de transbordement portuaire» sur la côte ouest-africaine.

Avec un tirant d’eau de 15 mètres, le port en eau profonde de Kribi dispose d’un accès direct à la mer et devra accueillir de grands navires pouvant transporter jusqu’à 8000 conteneurs EVP, apprend-on. Dans la 2èmephase de construction de cette infrastructure portuaire, il est prévu la mise en place de deux terminaux minéralier et hydrocarbures.

camernews-kribi

camernews-kribi