camernews-LaurenceFotso

LAURENCE FOTSO, « UN REGARD SUR TOUTES SES ASSOCIATIONS »

LAURENCE FOTSO, « UN REGARD SUR TOUTES SES ASSOCIATIONS »

Pour la directrice de la Communication de la Fécafoot, la Fédération internationale n’intervient que de bonne guerre.

Que représente pour la Fécafoot, la dernière sortie du secrétaire général de la Fifa au sujet des élections à la Fécafoot ?
Au vu des derniers évènements, je dois dire que cela a vraiment été la crainte du Comité de normalisation ces derniers jours, au vu des derniers événements. Il est clair que la Fifa a  un regard sur toutes ses associations et il ne faut pas oublier que le Comité de normalisation a été mis en place par la Fifa. C’est un comité qui gère les affaires de la Fécafoot sous le contrôle de la Fifa ; il est donc important de le rappeler. Et qui dit normalisation dit examination. Pour l’heure, le Comité de normalisation est engagé dans les élections ; ces élections auront bien lieu le 29 novembre prochain. Nous savons tous que ce sont justement les élections de 2013 qui ont suscité la mise en place de ce comité. Alors, nous devons garder en mémoire le fait que la Fifa, qui est la Fédération-mère doit avoir le regard sur toutes ses associations.

Alors, les élections se poursuivent…
Je dois d’abord mentionner que le secrétariat général n’est en rien impliqué dans le processus électoral. Il y a un secrétariat technique, qui est l’organe chargé de contrôler ces élections. C’est cette structure qui a pour mission d’analyser les candidatures, les valider, les invalider, etc. Maintenant, en tant que membre du secrétariat général, nous nous assurons que tout se passe bien ; nous ne pouvons apporter une aide que si elle est sollicitée. Malgré quelques agitations, tout se passe bien, le processus évolue sereinement, le secrétariat technique est un secrétariat de magistrats avérés, nul ici au Cameroun ne peut leur apprendre leur travail et il est clair qu’ils opèrent avec transparence et impartialité.

Après les élections le 29 novembre prochain, à quoi devrait-on s’attendre ?
Les résultats qui ont été engendrés ces derniers temps sont les résultats d’un travail qui a été fait en symbiose avec la tutelle. Il est question de continuer ce travail et je pense que nous sommes sur la bonne voie. Nous espérons que les élections du 29 novembre vont effectivement marquer le début de cette nouvelle Fécafoot. Je dis nouvelle Fécafoot parce que la normalisation c’est une période spéciale dans une fédération.

Heureusement, nous avons déjà beaucoup de soutiens, des appuis du public camerounais qui voit le résultat de notre travail à travers les résultats de nos différentes sélections nationales et des victoires que nous avons obtenues pour le Cameroun ; je pense au deux Coupes d’Afrique des Nations. Nous espérons, quelque soit l’exécutif qui est mis en place, que le public camerounais continue à nous accompagner.

 

camernews-LaurenceFotso

camernews-LaurenceFotso