L’armée camerounaise fait échec aux attaques de Boko Haram

Une riposte vigoureuse des forces de défense et de sécurité du Cameroun a entraîné la mort d’une dizaine de combattants obscurantistes à l’Extrême-Nord du pays

 

Les forces de défense et de sécurité du Cameroun ont fait échec à plusieurs assauts de la secte terroriste nigériane Boko Haram, dont des éléments ont tentés de pénétrer dans le territoire camerounais, a-t-on appris samedi de sources sécuritaires.

Une riposte vigoureuse de l’armée camerounaise qui a entraîné la mort d’une dizaine de combattants obscurantistes.

D’après les mêmes sources, ces victoires de l’armée camerounaise sont à mettre à l’actif de la réorganisation intervenue au sein de l’armée, notamment avec le déploiement depuis quelques jours des éléments du secteur n°1 de la Force multinationale mixte (FMM) basée à Mora dans la région de l’Extrême-nord du pays.

 

« Les patrouilles de reconnaissance sont intensifiées sur l’axe Bonderie-Limanie, reconnu très dangereux à cause des mines que les combattants de Boko Haram apposent presque partout sur le chemin », a-t-on appris.

D’après notre source, cette unité qui vient de bénéficier d’une dotation en matériels roulants de pointe spécialisés et adaptés dans la détection des mines est en train d’assainir le secteur.

Après avoir infligé les lourdes pertes à l’ennemi, l’armée qui est en alerte maximum redoute toujours des attaques suicides, notamment pendant les week-ends, où se tiennent beaucoup de marchés périodiquesdans la région.