L’ambassadeur D’espagne Fait Ses Adieux À Paul Biya

Marcelino Cabanas Ansorena et le président de la République se sont entretenus jeudi pendant une cinquantaine de minutes. « Très agréable conversation». « Longue histoire de relations diplomatiques ». « 50 ans de coopération ». « Excellentes relations ». « Intense et très agréable séjour »… A la sortie de l’audience d’adieu que venait de lui accorder le président Paul Biya, hier au palais de l’Unité, l’ambassadeur du royaume d’Espagne au Cameroun, Marcelino Cabanas Ansorena, a eu, face à la presse, une appréciation très positive des trois années de mission diplomatique qu’il clôture au Cameroun.

Il s’est de surcroît félicité de la convergence de vues qui s’est dégagée au terme de la cinquantaine de minutes qu’aura duré l’entretien avec le chef de l’Etat. Ce fut en effet, de son aveu, le temps de faire un tour d’horizon de la coopération bilatérale et de l’actualité internationale. Sur tous les sujets ainsi abordés, le président de la République et le diplomate espagnol partagent des points de vue similaires. « D’accord pour un Cameroun et pour une Europe stables ». « Nous voulons un Cameroun émergent ». « D’accord pour la lutte contre le terrorisme »… Sur ce dernier chapitre, Marcelino Cabanas Ansorenadéclare son admiration pour la détermination du Cameroun à combattre ce fléau, pour son hospitalité à l’endroit des réfugiés et pour sa capacité de résilience dans la difficile conjoncture actuelle.

Le diplomate se félicite de la considération dont jouit la langue de Cervantès au Cameroun. Il a été impressionné par le nombre de personnes qui parlent cette langue, le nombre d’élèves qui l’étudient. Impressionné aussi, il l’a été par la connaissance que les Camerounais ont de son pays, de son histoire et de son football. C’est fort de ces constats qu’il allait conclure avec le chef de l’Etat que le « Cameroun et l’Espagne ont un avenir en commun ».

Le président Paul Biya a remis des cadeaux-souvenirs à son hôte, au terme de l’audience.

Assises sur sept accords, dont un accord de coopération commerciale datant de 1964, les relations entre le Cameroun et l’Espagne se déploient dans des secteurs variés : politique et diplomatie ; Economie, finances et technique ; culture et sciences.

Selon des sources gouvernementales, l’Espagne était en 2004 et 2005, le premier partenaire commercial du Cameroun, en terme d’exportations. Les revenus de ces exportations pour ces deux années s’élevaient respectivement, selon la même source, à 223 412 et 357 599 millions de Fcfa.

Lors de l’ajustement structurel du Cameroun, un accord de rééchelonnement de la dette de Yaoundé vis-à-vis de Madrid avait été signé en 1989, pour un montant de 675 339 525 Fcfa. Depuis 1990, le ministère des Relations extérieures a archivé pas moins de 25 projets financés par l’Espagne au Cameroun.