l’ambassadeur de Chine invite la presse à diffuser “le message de paix et de développement”

YAOUNDE, 12 mai (Xinhua) — L’ambassadeur de Chine au Cameroun, Wei Wenhua, a invité mardi la presse locale à diffuser “le message de paix et de développement”, à l’occasion de la commémoration cette année du 70e anniversaire de la victoire de la Chine après 14 ans d’occupation japonaise et de la fin de la Seconde guerre mondiale.

“L’année 2015 est remarquable au sens historique, car cette année marque le 70e anniversaire de la victoire de la Guerre mondiale antifasciste”, a souligné le diplomate chinois dans son allocution lors de l’édition 2015 de la soirée d’amitié avec la presse à laquelle ayant réuni un grand nombre de professionnels de l’information camerounais dans les locaux de l’ambassade de Chine à Yaoundé.

De cette guerre, le peuple chinois, a-t-il rappelé, garde surtout un souvenir douloureux. Principal théâtre oriental, le pays a payé un lourd tribut de 35 millions de morts comme sacrifice à une contribution majeure à la victoire, a-t-il précisé. “De 1931 à 1945, durant son invasion en Chine, le Japon militariste a commis nombre d’atrocités dont le massacre de plus de trois cent mille [personnes] à Nianjing, qui est la ville natale de mon épouse. Le Japon a appliqué la politique dite +tout brûler, tout tuer, tout piller+ dans les bases de [la] résistance”, a en outre rapporté Wei Wenhua.

A l’époque déjà, le peuple chinois avait vécu le cauchemar de l’ utilisation par son envahisseur des armes chimiques et bactériologiques. De quoi amener le diplomate à souhaiter que tous les pays du monde saisissent l’occasion de la commémoration de ces tristes événements cette année “pour passer en revue l’histoire et en tirer les leçons, de sorte à oeuvrer ensemble à un meilleur avenir de l’humanité et à un monde de paix durable et de prospérité”.

“A cet effet, des pays, dont la Chine, ont organisé ou vont organiser des cérémonies commémoratives pour fêter la victoire de l’humanité contre les fascistes et les militaristes”, a-t-il mentionné, invitant les médias camerounais à y porter leurs regards afin de diffuser, le plus largement possible, “le message de paix et de développement”.

C’est le sens donné aux missions de l’armée chinoise en RD Congo, au Liberia, au Mali, au Soudan, au Soudan du Sud au sein des Casques bleus des Nations Unies, dans le Golfe d’Aden “pour protéger les flottes commerciales contre les pirates, encore au Liberia, en Guinée et en Sierra Leone “pour lutter contre l’ épidémie Ebola”. Pour lui, “la relation sino-africaine constitue un exemple de l’ égalité, de la coopération et de la solidarité entre Etats. Le Cameroun fait partie de nos partenaires privilégiés en Afrique”.

“La Chine espère que le Cameroun pourra créer un environnement d’investissement encore plus favorable, ce qui est indispensable dans tous [les] cas pour attirer les investisseurs étrangers”, a-t-il fait savoir. La “soirée de l’amitié avec la presse” est un moment de convivialité organisé par l’ambassade de Chine à Yaoundé depuis des années, en vue d’entretenir avec les hommes et femmes des médias camerounais un dialogue constructif.