camernews-ape

L’Afrique centrale harmonise sa position envers les APE

L’Afrique centrale harmonise sa position envers les APE

La 15e Session du Comité ministériel des négociations des APE, (Comina) qui s’est ouverte à Libreville le 22 juillet 2016, aura finalement permis de concilier les différents points de vue des Etats de la sous-région.

Cette concertation s’est appuyée sur le projet de texte juridique  en vue d’obtenir un accord de partenariat économique avec l’Union européenne. D’où le sentiment de satisfaction éprouvé par Pierre Moussa, président de la commission de la Cémac « La communauté se félicite de l’engagement des ministres pour faire aboutir les négociations de l’APE dans un esprit de consensus  et de solidarité inébranlable, en tenant compte de la situation spécifique de chaque Etat », a-t-il déclaré.

Les travaux de cette 15ème session du comité ministériel de négociation APE devrait ouvrir de nouvelles perspectives pour les pays de la sous-région. « Ayant pris part aux deux dernières sessions du Comina en février et juin 2016, respectivement à Libreville et à Douala, je mesure le profit du travail qui est le nôtre aujourd’hui, parce que nous avons la lourde tâche d’examiner le projet de texte qui devra servir aux négociations et qui a été établi sous la maitrise de l’accord du Cameroun », a affirmé le ministre du commerce, Madeleine Berre (photo) qui dirigeait les travaux.

Avant de poursuivre : «  Nos experts ont travaillé en tenant compte de ses points faibles et ses points forts. Et en principe, nous aurons certainement les conclusions sur un accord qui devrait être équilibré et équitable pour toutes les parties ».

Les résultats des travaux de Libreville seront soumis à l’examen des chefs d’Etat, lors de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cémac, le 31 juillet prochain à Malabo, en Guinée équatoriale.

Synclair Owona avec Directsinfos

 

camernews-ape

camernews-ape