La voie ferrée du second pont sur le Wouri est fonctionnelle

Le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, a procédé le 31 juillet dernier à la mise en service de l’ouvrage ferroviaire aménagé dans le cadre du projet de construction du second pont sur le Wouri.

Il s’agit d’un pont ferroviaire en béton à deux voies, d’une portée de 746 mètres et d’une largeur de 10 mètres. L’infrastructure permet la traversée du fleuve Wouri par train. Pour l’instant, une seule voie ferrée a été mise en place, la seconde a été laissée pour un armement et des équipements évolutifs sur l’ouvrage pour les concessionnaires actuels et futurs (y compris le transport urbain par tramway) avec possibilité, plus tard, des équipements à motricité électrique.

Avec la mise en service du viaduc ferroviaire et l’ouverture de la voie ferrée aménagée sur le tronçon Déido-Bonabéri, les travaux du second pont sur le Wouri vont en tout coûter à l’Etat la somme de 141,6 milliards de FCFA. La voie ferrée étant ouverte à la circulation, il ne reste plus que le viaduc routier qui, selon le Mintp, sera mis en service d’ici le 05 janvier 2018.

Au 31 juillet 2017, les travaux du 2nd pont sur le Wouri affichent un taux d’avancement de 93%, alors que les aménagements complémentaires sont exécutés à hauteur de 59%.