camernews-Biya-Peur

LA TYRANNIE DE BIYA SE PRÉCISE, TRÈS GRAVEMENT CONTRE LE PEUPLE CAMEROUNAIS

LA TYRANNIE DE BIYA SE PRÉCISE, TRÈS GRAVEMENT CONTRE LE PEUPLE CAMEROUNAIS

«PROJET DE LOI N°962/PPJL/AN PORTANT RÉPRESSION DES ACTES DE TERRORISME» Le Gouvernement vient de déposer à l’Assemblée Nationale le «PROJET DE LOI N°962/PPJL/AN PORTANT RÉPRESSION DES ACTES DE TERRORISME». Ce projet de loi punit «de la peine de mort, celui qui, à titre personnel, en complicité ou en coaction, commet tout acte ou menace d’acte susceptible de causer la mort, de mettre en danger l’intégrité physique , d’occasionner des dommages corporels ou matériels, des dommages aux ressources naturelles, à l’environnement ou au patrimoine culturel dans l’intention :

a) d’intimider la population de provoquer une situation de terreur ou de contraindre la victime, le gouvernement et/ou une organisation nationale ou internationale, à accomplir ou à s’abstenir d’accomplir un acte quelconque ou à adopter ou à renoncer à une position particulière ou à agir selon certains principes ;

b) de perturber le fonctionnement normal des services publics, la prestation des services essentiels aux populations ou de créer une situation de crise au sein des populations ;

c) de créer une insurrection générale dans le pays » (article 2 du projet de loi).

Ce projet de loi créé manifestement une infraction politique puisqu’il interdit de la sorte l’expression collective, même pacifique d’un désaccord politique.

Il assimile en définitive les populations camerounaises qui manifesteraient leur mécontentement à des terroristes.

Ce projet de loi apparaît clairement comme la réponse du régime Biya au soulèvement populaire qui a entraîné la chute du régime dans divers pays africains et en particulier celui de Compaoré au Burkina Faso.

C’est la preuve du début de la stratégie du régime incompétent et tyrannique de Biya de préparer la répression contre tout insurrection populaire pacifique des camerounais et d’instrumentaliser la guerre contre Boko Haram pour militariser le Cameroun.

Lorsque nous disions aux camerounais que l’histoire de Boko Haram étais une manipulation du régime Biya pour contrôler le septentrion dans le cadre de la succession en 2018, beaucoup en doutaient. Voici donc la preuve puisque dès que le projet de lois passera à l’Assemblée et au Sénat, toute volonté de s’opposer au régime Biya sera traitée de terroriste!!!!!

Camerounaises, camerounais, se taire est l’acceptation de l’hérésie du pouvoir d’exception comme en 1959 et en 1962 et c’est accepter que la seule solution pour s’opposer au régime Biya sera de prendre les armes pour lutter contre la tyrannie.

Voici le vrai visage du tyran Biya qui se targuait de rêver que la postérité retienne de lui qu’il est l’homme qui aura apporté la démocratie et les libertés au Cameroun.

 

camernews-Biya-Peur

camernews-Biya-Peur