camernews-Essimi-Menye

La rumeur tue Essimi Menye.

La rumeur tue Essimi Menye.

Après une certaine presse qui le voyait au Tribunal criminel spécial ce 27 octobre 2015  à Yaoundé, c’est au tour d’une pernicieuse rumeur  de donner Essimi Menye pour mort.

L’ancien ministre de l’Agriculture et du Développement rural (Minader) séjourne cependant depuis quelques temps à l’hôpital de la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps), sis au quartier Essos à Yaoundé.

En fin d’après-midi de ce mardi 27 octobre, il se chuchote sous le boisseau, qu’Essimi Menye aurait trouvé la mort depuis l’hôpital de la Cnps où il est interné. Une incompréhensible et absurde rumeur qui a rapidement atteint Douala la capitale économique du pays au point où, sous la pression de nombreux appels reçus, votre journal,  a cru bon de recouper à toutes fins utiles, cette ubuesque rumeur qui vient se greffer à ce que d’aucuns qualifient de « de complot tribal contre Essimi Menye ».

Contactée, une source proche de l’ancien ministre des Finances qui n’est pas par ailleurs à la tête de ce service au moment où le Cameroun atteint l’Initiative Pays Pauvres Très Endettés (IPPTE), mais Polycarpe Abah Abah (Ministre de l’Economie et des Finances) tel que l’a laissé entendre un confrère, avoue qu’il n’en est rien. « C’est vrai, le ministre est bien malade, seulement, il n’est point mort. Je sais que des gens lui en veulent, dit-il surpris, avant de poursuivre que M. Essimi Menye est bel et bien vivant, même si une évacuation sanitaire s’impose pour son cas. Toutefois, dites à ceux qui lui souhaitent la mort, qu’il est encore bien vivant ».

Aux origines d’une maladie qui soulève inutilement  des vagues

D’après des témoignages rassemblés par Camer.be, les ennuis sanitaires d’Essimi Menye remontent à une visite de bananeraies dans le Sud-ouest du pays, deux semaines avant le réaménagement gouvernement qui lui, est intervenu le 02 octobre dernier. « Après une longue randonnée dans le domaine agricole, le Minader avait trébuché de manière assez forte. Depuis ce jour, il a perdu de sa santé », nous confie une source qui a requis l’anonymat. Et pourtant, les mauvaises langues estimaient que l’ancien Minfi n’était qu’ « un malade imaginaire » voulant échapper aux griffes de la Justice de Cameroun ».

Tout recoupement fait, nous rassurons tout le monde que selon nos investigations, M. Essimi Menye, le tout récent Minader du Cameroun interné à l’hôpital de la Cnps, est bel et bien vivant, « même s’il va mal et qu’une évacuation sanitaire lui est salutaire », tel que confié par un membre de la famille proche du dossier.

 

camernews-Essimi-Menye

camernews-Essimi-Menye