La Revue de la presse catholique africaine pour Dimanche 07 Juin 2015

Nous nous rendrons d’abord en Afrique de l’Ouest pour cette revue de la presse catholique africaine. SENEGLISE, le portail de l’Archidiocèse de Dakar au Sénégal, reprend une information de DIOCESE DE MARADI-Niger qui nous signale une merveilleuse action de solidarité, dont nous avons déjà parlée sur cet espace. A savoir l’aide des chrétiens du Niger aux populations sinistrées de la région frontalière avec le Mali.

« Caritas Diocésaine de Maradi au Niger était sur le terrain dans la région de Diffa pour venir en aide à 464 conducteurs de taxi motos et 200 ménages déplacés intérieur et extérieur. Cette action de la Caritas Développement Niger (CADEV) à travers sa direction diocésaine de Maradi est la contribution de l’Eglise catholique dans l’atténuation des effets de la guerre contre Boko Haram sur les populations civiles », cite SENEGLISE.

Mais le portail sénégalais n’en oublie pas pour autant les affaires locales. Il nous signale le lancement dans l’archidiocèse de Dakar d’une campagne de prière pour la sanctification des prêtres. Commencée jeudi, elle « sera clôturée le vendredi 12 juin, avec la messe de la solennité du Sacré-Cœur, présidée par le Cardinal Arlindo, du Cap Vert, en la Cathédrale de Dakar, dans le cadre de sa première visite au Sénégal après son élévation à la dignité cardinalice par le Pape François, le 14 février 2015 », peut-on lire.

Dans LA SEMAINE AFRICAINE, journal de l’Eglise paraissant à Brazzaville, nous lisons que l’Académie catholique de Brazzaville pour l’éthique organise, samedi 20 juin 2015, de 9h à 15h « un colloque sur le dialogue, ses procédures et ses implications ».

« Le dialogue est incontournable quand il faut régler un différend, résoudre une question délicate ou suscitant des passions, quand les avis sont partagés, voire contraires, quand les intérêts sont opposés, voire inconciliables », rappellent les organisateurs d colloque.

A Madagascar, la situation est tendue et confuse entre les députés qui ont voté une motion de déchéance contre le Chef de l’Etat et celui-ci qui déclare qu’il demeure le président de l’exécutif. Une telle situation ne pouvait que susciter l’ire du journal LA CROIX DE MADAGASCAR qui écrit : « Messieurs les députés, si vous ne voulez pas travailler, démissionnez comme l’a fait Sepp Blatter » ! Mais pour que le Président de la République ne s’en tire pas à si bon compte, le commentateur ajoute : « Cette réflexion (voire injonction) ne vous donne pas raison Monsieur le Président. Voilà près de 18 mois que vous avez prêté serment (…)Votre lenteur nous fait perdre du temps et laisse le temps aux vers de pourrir le fruit. Votre lenteur ne peut que venir de votre entourage ». Voilà qui est dit sans détour.

A la semaine prochaine !