camernews-chanvre

La police saisit un camion de chanvre indien à Garoua, dans la Région du Nord

La police saisit un camion de chanvre indien à Garoua, dans la Région du Nord

Dans la nuit du 1er au 2 octobre dernier le Groupement Mobile d’Intervention (GMI) 4 de Garoua dans la Région du Nord a intercepté un camion, immatriculé CE 570 CB, chargé de chanvre indien.

L’odeur qui émanait du contenu du camion pouvait «étourdir les gens». Sur le déroulement des faits, le Commissaire principal de police Claude Mathieu Abondo a laissé entendre que ses hommes en poste à la barrière mixte gendarmerie-police de l’entrée de la ville, à Sanguere Paul, ont pris en chasse deux voitures.

Le quotidien Le Jour édition du 4 octobre 2016 qui relaie l’information relate que «le camion avait d’abord passé aisément ce poste de contrôle. Mais grâce à un renseignement, le Commandant du GMI 4 de Garoua a dû le pourchasser. Une fouille de la cargaison a révélé la supercherie».

Le chanvre était en fait dissimulé derrière des sacs de ciment et de piment. Au total, les éléments de la GMI 4 de Garoua ont compté 33 sacs de chanvre indien. Chacun de ces 30 sacs mentionnés pesait entre 40 et 70 kg. «Le piment servait à masquer l’odeur du chanvre indien et le ciment à augmenter le poids du camion», explique le Commissaire principal ci-haut cité. C’est donc par cette astuce que le camion a pu premièrement passer aux postes de contrôle et de pesage depuis Magba, lieu où il a chargé sa marchandise, apprend-on de sources policières.

Une information qu’a confirmée Aminou Oumarou le propriétaire de la cargaison. Ce dernier a fait savoir à la police que c’est son activité. Et que la drogue provient en réalité de Kumbo, dans la Région du Sud-Ouest. Il aurait donc reçu celle-ci à Magba, commune située dans le département du Noun (Région de l’Ouest), pour livrer par la suite la petite quantité à Garoua et la plus importante à dans l’Extrême-Nord.

camernews-chanvre

camernews-chanvre