camernews-lcc

La league Camerounaise des consommateurs contre La société British American Tobacco

L’entreprise BAT a lancé depuis le mois de Novembre dernier, une campagne promotionnelle baptisé « chasse au trésor » autour de ses produits de marque LB. La Ligue Camerounaise des Consommateurs (LCC), antenne du Littoral, a saisi la British American Tobacco par correspondance signée en date du 12  Décembre 20013 pour  s’indigner contre ladite promotion. Cette association de défense de consommateurs reproche l’affichage publicitaire accompagnant la campagne promotionnelle engagée depuis plus d’un mois.

Selon les responsables de la LCC, cet affichage publicitaire est en violation flagrante de la Loi  n° 2007/018 du 29 décembre 2006 régissant la publicité au Cameroun notamment en son article 39 alinéa 1. La LCC rappelle dans la même correspondance l’importante menace présentée par  la consommation du tabac sur la santé du fumeur et de celle de son entourage. Par ces motifs, l’antenne régionale LCC pour le Littoral invite la Société BAT Cameroun à apporter les explications relatives à cette violation supra, conformément à la Loi cadre N°012 du 6 Mai 2011 portant protection du consommateur au Cameroun. La requête adressée il y a plus d’une semaine et réceptionnée le 16 Décembre 2013  par les services du destinataire, reste malheureusement jusqu’aujourd’hui lettre morte.

Toutefois le président régional de la LCC, monsieur AYISSI ABENA Alphonse ne compte pas abandonner la partie. « Nous allons saisir le Conseil National de la Publicité afin que la loi soit respectée. Le Cameroun est signataire de la Convention cadre de l’OMS pour la lutte anti-tabac. Nous devons limiter les dégâts causés par le tabagisme et  prohiber toutes les actions qui favorisent la consommation du tabac au sein de la jeunesse » affirme-t-il.

Il convient de  relever que le Cameroun enregistre environ 66 000 décès chaque année du fait du tabagisme contre 6 000 000 sur le plan mondial ; 15% de jeunes de moins de 15 ans sont fumeurs avec une prévalence plus élevée en milieu scolaire ; 44 % d’élèves ont expérimenté le tabac, dont 5% à l’âge de 7 ans. Chez les femmes, le tabagisme qui est une drogue, est une des principales causes de mort subite du nourrisson et d’insuffisance pondérale à la naissance.

camernews-lcc

camernews-lcc