La gratitude des musulmans de Yaoundé

Une délégation de dignitaires reçue vendredi par le Mindef.

Remercier le président de la République et les forces de défense pour les mesures prises avant, pendant et après le jeûne du mois de Ramadan.

C’était le but du déplacement effectué vendredi dernier au ministère de la Défense par une délégation de dignitaires et ministres du culte musulmans de la capitale. La délégation
conduite par Maman Sadissou Yaro est ainsi allé exprimer sa gratitude au ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, Edgard Alain Mebe Ngo’o. La rencontre qui avait pour cadre la salle des conférences du ministère de la Défense a donné l’occasion aux hôtes du Mindef d’exprimer leur gratitude pour les importantes dispositions qui ont permis que le mois de jeûne du Ramadan se déroulent sans heurts, au moment où notre pays est la cible de la secte islamiste
Boko Haram. « Nous sommes venus remercier Monsieur le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, et à travers lui le chef de l’Etat, pour les mesures prises avant le début du Ramadan, pendant le mois de jeûne et après cette période. Les forces de défense ont couvert notre quartier (la Briqueterie, Ndlr). Et nous étions très contents de cette couverture » a indiqué le chef de la délégation d’une dizaine de personnes.
« Nous venons de recevoir une délégation de dignitaires et de chefs traditionnels musulmans qui ont tenu à nous rencontrer pour exprimer leurs remerciements et leur sincère gratitude qui s’adresse d’abord au président de la République, chef de l’Etat et chef des armées. Cette gratitude va ensuite à l’ensemble des forces de sécurité pour l’efficacité, l’engagement dont elles font jusque-là preuve dans la lutte contre l’insécurité, contre le terrorisme et en particulier contre le groupe terroriste Boko Haram » a relevé Edgard Alain Mebe Ngo’o à la fin de la rencontre. Le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense a ensuite exhorté ses hôtes à davantage de vigilance sur le terrain, tout en exprimant la reconnaissance des pouvoirs publics pour la compréhension observée face aux mesures prises durant cette période.
« Nous sommes dans la vigilance et nous travaillons avec les autorités administratives pour cela » a indiqué Maman Sadissou Yaro. Une prière pour la paix au Cameroun, pour le chef de l’Etat et l’ensemble des forces de défense a été dite à la fin de cette rencontre qui s’est déroulée en présence de proches collaborateurs du Mindef,
dont le général de corps d’armée, chef d’état-major des armées, René Claude Meka.