camernews-Fifa

LA FIFA PROLONGE LE MANDAT DU COMITÉ DE NORMALISATION AU 30 SEPTEMBRE 2015

LA FIFA PROLONGE LE MANDAT DU COMITÉ DE NORMALISATION AU 30 SEPTEMBRE 2015

Dans une lettre adressée au président du comité de normalisation de la FECAFOOT en date du 20 mars, la Fifa prolonge le mandat du comité de normalisation de la fecafoot au 30 septembre 2015. Cela fait suite à la situation à la Fédération Camerounaise de Football débattue par la commission des associations de la Fifa le 16 Mars 2015 et par le comité exécutif de la FIFA le 20 Mers 2015. Dans cette correspondance, plusieurs points d’ombre qui plombent le fonctionnement de la Fecafoot et le déroulement des élections ont été évoqués notamment : le mandat du comité de normalisation, les élections à la fecafoot, la rencontre avec les officiels Camerounais.

Le comité de normalisation de la fecafoot.

Le comité exécutif de la Fifa a décidé de prolonger le mandat du comité de normalisation de la Fecafoot au 30 septembre 2015, Reprenant ainsi le processus de la commission des associations sur l’élection des membres de l’assemblée général de la Fecafoot, l’adoptions des statuts tels qu’élaborés en Aout 2014 ainsi que ses modifications subséquents, et fin septembre au plus tard pour l’élection des nouveaux dirigeants de la Fecafoot.

La rencontre des candidats à la présidence de la Fecafoot.

Dans le but de détendre l’atmosphère assez surchauffée à la Fecafoot, le Fifa se réjoui de la rencontre entre les représentants des candidats à la présidence de la Fecafoot. Les protagonistes des récents cas soumis au tribunal arbitral du sport ont décidés de s’asseoir sur une même table. Ce qui laisse supposer que les problèmes seront désormais résolus au niveau local et que les cas encore ouverts seront retirés.

La rencontre avec les officiels Camerounais.

Une délégation ministérielle, menée par le ministre secrétaire général des services du premier ministre Louis Paul Motaze, du ministre des sports Adoum Garoua a été reçue le 19 mars 2015 à Zurich. Les discussions entre la Fifa et les ministres Camerounais ont portées sur la problématique de le loi et les prérogatives octroyées à la chambre de conciliation et d’arbitrage du comité olympique national et sportif Camerounais de pouvoir prendre des décisions contraignantes sur la requête d’une seule partie. Ce qui

pour la Fifa constitue une entrave qui empêche la Fecafoot de fonctionner en toute indépendance.

La loi et les statuts de la Fecafoot doivent s’harmoniser

Les ministres Camerounais ont exprimé l’intention des autorités d’amender la loi afin de surmonter cette difficulté. En admettant que la compatibilité des statuts et la loi ne poseront plus de problèmes, la Fifa exprime le vœu de maintenir inchangées les dispositions des statuts proposés en Aout 2014 qui prévoient des prérogatives facultatives de la chambre de conciliation et d’arbitrage, à savoir avec l’accord préalable des parties impliquées.

On le voit bien, à la Fecafoot, rien n’est encore joué. En espérant que cette fois sera la bonne, la FIFA vient de mettre la balle au centre.

 

camernews-Fifa

camernews-Fifa