La famille de l’enfant tué par le convoi de Samantha Power indemnisée par les USA

Le garçon camerounais âgé de sept ans traversait la route à Moloko lorsqu’il a été heurté par la sixième voiture du cortège de l’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU

 

Les Etats-Unis d’Amérique ont annoncé jeudi, 30 juin 2016, avoir indemnisé la famille du garçon, tué le 18 avril par le convoi de leur ambassadrice à l’ONU, Samantha Power dans la localité de Moloko, au Nord du Cameroun.

Selon le porte-parole du département d’État américain, Jeffrey Loree, la compensation accordée a tenu compte des «coutumes locales et des besoins de la famille et du village».

Il s’agit d’une somme d’un million de francs CFA, d’une paire de vaches, de quelques centaines de kilogrammes de farine, d’oignons, de riz, de sel et de sucre, des bidons de soupe et d’huile et la construction d’un puits dans le village de la famille éplorée.

 

Samantha sortant de la voiture qui l’a transportée pour Minawao, le 18 avril 2016

Jeffrey Loree souligne par ailleurs que : «les diplomates américains ont rendu visite à la famille, à de nombreuses occasions depuis l’accident et continueront de la soutenir autant que possible».

La famille de l’enfant décédé à l’âge de sept ans, avait auparavant reçu un soutien financier de 5 millions de FCFA versés par l’ONU, le gouvernement camerounais et des organisations d’aide humanitaire.

Le garçon avait été frappé de plein fouet par la sixième voiture du cortège, une Jeep blindée conduite par un chauffeur camerounais, et roulant à plus de 100Km/h, au moment où il voulait traverser la route en courant. Une ambulance qui suivait le cortège s’était arrêtée pour transporter l’accidenté dans un établissement hospitalier.

Après sa visite aux réfugiés et personnes déplacées de Minawao, Samantha Power était retournée sur les lieux de l’accident quelques heures plus tard afin de présenter ses condoléances à la famille éplorée.