La Douane camerounaise et Bolloré Transports & Logistics s’engagent à améliorer la compétitivité du transit dans le pays

 En marge de la Conférence mondiale sur le transit au siège de l’Organisation mondiale des Douanes (OMD), le groupe français Bolloré Transports & Logistics et la douane camerounaise ont signé, le 10 juillet, un protocole d’accord visant à améliorer la compétitivité dans ce secteur au Cameroun.

Le directeur général des Douanes, Fongod Edwin Nuvaga, et Diop Mohamed Abdoulaye, directeur régional pour le Golfe de Guinée de Bolloré Transports & Logistics, se sont engagés à renforcer la démarche partenariale dans le suivi des marchandises en transit par mode rail/route.

Ce protocole d’accord a pour objectif global, l’optimisation de la prise en charge des marchandises. Plus spécifiquement, il vise à sécuriser les opérations de transit par rail, réduire les délais et coûts, aider à la mise en place des zones de transit sous douane à Douala, Edéa, Bélabo et Ngaoundéré. Et enfin, à améliorer l’offre infrastructurelle et logistique du transit par rail/route.

 Dans l’optique d’atteindre ces objectifs, l’administration douanière camerounaise s’est engagée à mettre en place le titre de transit unique rail/route, accélérer la dématérialisation de l’ensemble des procédures de transit jusqu’aux frontières, mettre en œuvre la caution globale et promouvoir le développement des magasins et aires de dédouanement extérieurs. Sans oublier la rationalisation des procédures douanières, le long des corridors.