La Côte d’Ivoire élue membre non permanent de l’ONU

La Côte d’Ivoire a été élue, vendredi, membre non permanent du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies (ONU).Avec 189 voix sur 192, la Côte d’Ivoire accède au conseil de sécurité des Nations Unies en qualité membre non permanent, à l’issue de la 72è session de l’Assemblée générale en cours à New-York.

Pour la délégation ivoirienne conduite par le ministre des affaires étrangères Marcel Amon Tanoh,  »c’est une victoire de la diplomatie ivoirienne ». Plusieurs ambassadeurs ivoiriens ainsi que la ministre de la femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité, Mariatou Koné présente aux Etats-Unis dans le cadre d’un Forum des femmes leaders, étaient dans la salle.

C’est depuis septembre  2016,  lors de la 71ème assemblée générale de cette institution,  que le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, avait présenté la candidature de son pays à ce poste. Depuis lors, le lobbying des autorités ivoiriennes a permis au pays de bénéficier de plusieurs soutiens de taille à travers le monde.

C’est la troisième fois que la Côte d’Ivoire va siéger comme membre non permanent du Conseil de sécurité après 1964 et 1990. En 1994, l’Ivoirien Essy Amara avait présidé la 49ème session de l’Assemblée générale de l’ONU.

Le Conseil de sécurité est composé de 15 membres dont 5 permanents. Les membres permanents sont la Chine, les États-Unis d’Amérique, la Fédération de Russie, la France et le Royaume-Uni.