La Chine et le Cameroun s’accordent à promouvoir leurs relations

La Chine et le Cameroun se sont accordés jeudi à mettre pleinement en valeur leur amitié solide et leur grand potentiel de coopération afin de poursuivre le développement des relations bilatérales.

Cette annonce a été faite alors que le président chinois, Xi Jinping, rencontrait son homologue camerounais, Paul Biya, au Grand Palais du Peuple, à Beijing.

Qualifiant M. Biya de “dirigeant africain chevronné et vieil ami de la Chine”, M. Xi a indiqué que le Cameroun était un partenaire important de la Chine en Afrique.

Les deux pays se respectent mutuellement, se traitent l’un l’autre sur un pied d’égalité et se soutiennent dans les questions touchant à leurs intérêts fondamentaux et préoccupations majeures depuis l’établissement de leurs relations diplomatiques il y a 47 ans, a rappelé M. Xi.

M. Biya est le premier président africain à visiter la Chine cette année et le premier chef d’Etat étranger reçu en Chine depuis la clôture des sessions annuelles de l’Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois) et de la Conférence consultative politique du Peuple chinois (CCPPC).

M. Xi a appelé la Chine et le Cameroun à maintenir leurs échanges à tous les niveaux et à continuer à se soutenir mutuellement sur les questions ayant trait à leurs intérêts fondamentaux et préoccupations majeures.

La Chine soutient le Cameroun dans le choix de sa propre voie de développement et l’accélération de son processus d’industrialisation, a souligné le président chinois.

La Chine encourage les deux pays à élargir le commerce et à renforcer la coopération dans les domaines importants et invite plus d’entreprises chinoises à investir au Cameroun, a-t-il ajouté.

Il a appelé les deux pays à intensifier les échanges entre les peuples.

La Chine est prête à travailler avec le Cameroun dans les domaines de la paix, de la sécurité et des affaires internationales pour protéger les intérêts des pays africains et des pays en développement, a expliqué M. Xi à son homologue camerounais.

Il a encouragé le Cameroun à participer activement à l’initiative chinoise “la Ceinture et la Route” et à travailler avec la Chine afin de promouvoir la construction d’un nouveau type de relations internationales caractérisées par le respect mutuel, l’équité et la coopération gagnant-gagnant et de bâtir une communauté de destin pour l’humanité.

La Chine a défendu la justice, recherché des intérêts partagés et bâti des relations avec l’Afrique sur la base de la sincérité, de l’affinité et de la bonne foi.

La Chine soutiendra toujours les pays en développement et sera leur ami sincère et partenaire fiable, peu importe l’évolution de la situation internationale ou le niveau de développement de la Chine.

M. Biya a pour sa part indiqué que l’aide à long terme de la Chine au Cameroun avait promu le développement économique et social du pays et directement bénéficié au peuple camerounais.

Le Cameroun est déterminé à renforcer sa coopération stratégique avec la Chine et invite davantage d’investissements chinois dans l’industrie, l’agriculture, l’énergie, les transports, le logement et les nouvelles technologies.

Le Cameroun a fait l’éloge de l’initiative “la Ceinture et la Route” et exprimé son soutien à la coopération dans le cadre du Forum de coopération Chine-Afrique, a déclaré M. Biya.

Le Cameroun adhère fermement à la politique d’une seule Chine et est prêt à coopérer avec la Chine dans le contexte de l’ONU et dans d’autres cadres multilatéraux.

A l’issue de l’entretien, les deux présidents ont assisté à une cérémonie de signature d’accords concernant la coopération dans les secteurs de l’économie et des technologies, le développement des ressources humains, la construction d’infrastructures et la coopération industrielle.

M. Biya effectue une visite en Chine de jeudi à samedi à l’invitation de M. Xi.