La Cemac finance la construction d’un Centre inter-Etats d’enseignement supérieur en santé

Le Centre inter-Etats d’enseignement supérieur en santé publique d’Afrique centrale (Ciespac), basé au Congo, vient d’être doté de deux immeubles R+3, grâce à un financement de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac).

Les ouvrages qui ont fait l’objet de la réception provisoire le 13 septembre 2016, entrent dans le cadre de la première phase de la mise en œuvre du projet de transformation dudit établissement, conformément à la décision du Conseil des ministres de l’Union d’Afrique centrale (UAC) de 2006, à Malabo, en Guinée Equatoriale, après sa destruction en 1997, suite à la guerre civile au Congo.

Prenant la parole pour son mot, Elisabeth Fayette, directrice dudit établissement a formulé le vœu de voir le projet de transformation de cet établissement en centre d’excellence aboutir, cela par la mise en œuvre d’autres phases du projet de construction, ainsi que la mise en œuvre des nouveaux programmes de master en santé publique.

Lancée en 2008 pour un montant de 2,905 milliards de FCFA, sous un financement de la Cemac, la mise en œuvre de ce projet a été confiée à la Société Zhengwei Technique Congo.  Le Ciespac, centre opérationnel de l’Organisation de coordination pour la lutte contre les endémies en Afrique centrale (Oceac) en matière de formation, a été créé en 1981 par la volonté des chefs d’Etat de la Cemac. Le démarrage effectif de ses activités académiques s’est fait en 1986.